actu_23676_vignette

Mouton tondu, mouton tué

Noël approche et les listes de cadeaux avec. L'occasion pour l'association Peta de nous alerter sur les méfaits des lainages : ils grattent l’entre-jambe et tuent les moutons. On finira par ne plus savoir quoi porter...

Beaucoup de personnes hésitent à acheter de la fourrure et en même temps craquent facilement pour un pull ou une couverture en laine, une matière chaude privilégiée pendant les achats de fêtes de fin d’année. Pour autant, ce qu’ils ignorent, c’est qu’en Australie et aux Etats-Unis, plus gros pays producteurs de laine, la tonte est réalisée dans des conditions monstrueuses : l’animal est méprisé, blessé, torturé et souvent agonise de ses blessures.

L’association Peta a donc décidé d’alerter l’opinion publique et se fend d’une campagne de publicité aguicheuse, avec une pointe d’humour cette fois-ci (du moins pour la version homme). Deux films mettent en scène un homme et une femme en grenouillère de laine visiblement très irritante pour leur peau. Le message est clair « Scratch Wool From Your Shopping List ».

Peta incite également les personnes qui se sentent touchées par la cause à interpeller les magazines de mode via le hashtag #WoolFreeWinter et leur soumet quelques phrases types :
« Dear [@INSERT MAGAZINE], PLEASE never promote wool. Sheep are kicked, punched & cut in the wool trade. #WoolFreeWinter. »
«PLEASE never promote wool [@INSERT MAGAZINE]! Promote polyester fleece & synthetics instead. #WoolFreeWinter»
«Hey [@INSERT MAGAZINE], PLEASE make it a #WoolFreeWinter! NO ONE should be slammed, stomped on, & killed for fashion! »

Fait étrange, la campagne a été relayée en affichage à New York sur Times Squares : néanmoins Peta n’a pu diffuser que celle mettant en vedette la femme ; celle de l’homme étant jugée “trop en dessous de la ceinture”. Trop de poils pubiens semble-t-il pour une campagne dénonçant la tonte.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.