premium 1
premium 1
actu_22422_vignette

L'opérateur Three nous présente ses excuses

Le 10 juill. 2014

Three prend ses responsabilités et avoue être à l’origine d’une déferlante de photos de vacances sur les réseaux sociaux. A l’origine du fléau : son offre qui permet à ses abonnés d'utiliser leur smartphone depuis seize destinations vers leur pays d’origine sans frais supplémentaires.

Après le poney qui danse et le très drôle Sing it Kitty, le réseau mobile Three se fend d’une video d’excuses auprès des internautes. En effet, la marque avoue être à l’origine des milliers de photos qui ont déferlé d’un peu partout dans le monde, sur les réseaux sociaux, provoquant haine et jalousie : photos de couchers de soleil par-ci, photos de cocktails par-là, en passant par des selfies sous les palmiers, à la plage, des captures d’ailes d’avion prises par le hublot, des petits lézards se dorant la pilule… des pilules difficiles à avaler pour celui resté au boulot et surtout celui qui n’est pas chez Three. En effet, l’opérateur propose à ses abonnés britanniques d’utiliser leur smartphone (appels, SMS, accès internet) depuis seize destinations vers leur pays d’origine sans frais supplémentaires. Une offre de l’opérateur qui juge aujourd’hui le concept progressiste au vue des conséquences.

Three demande pardon et pour rétablir l’équilibre et aider à ce que la situation s’améliore propose aux victimes de se connecter au site www.stopholidayspam.com. Conçu comme un site d’actualité, il indique en temps réel l’évolution de la situation et propose des solutions pour éviter les spams. Conscient d’être à l’origine de ce déferlement de spams et d’avoir sous-estimé l’engouement autour de son offre, Three demande néanmoins à ses abonnés de prendre leurs responsabilité : «Ensemble, nous pouvons arrêter le #holidayspam».

Le film de la campagne est diffusé en TV, sur le web et relayé DOOH (Digital Out-Of-Home) dans les aéroports, sur les aires d’autoroute, les écrans de cinéma BFI et le nouveau grand écran de la station Waterloo à Londres. Pour chaque emplacement, les annonces sont personnalisées.

Une campagne signée Wieden + Kennedy London.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.