premium1
habillage
actu_20855_vignette

L'oeuvre qui vaut la peine d'être diffusée

Le 20 mars 2014

Pour leurs 30 ans, les conférences TED tissent une splendide toile dans les rues de Vancouver. L’œuvre s'anime grâce à la participation des passants. La baseline de TED est plus vraie que jamais : "Des idées qui valent la peine d'être diffusées" !

Janet Echelman est une artiste de renom qui explore des matériaux improbables tels que les particules atomisées ou les filets de pêche pour remodeler les paysages urbains. Et c’est justement le filet de pêche qu’elle a décidé de travailler en hommage aux 30 ans des conférences TED.

En collaboration avec Aaron Koblin (directeur créatif chez Google Creative Lab), elle a imaginé une œuvre interactive de 227 mètres de long, toute en filet de pêche, et suspendue entre le Centre des Congrès et l’hôtel Fairmont Waterfront à Vancouver. Cette œuvre, baptisée Unnumbered Sparks, s’illumine la nuit et propose aux passants d’interagir avec elle avec leurs Smartphones ou leurs tablettes. Les utilisateurs sont ainsi invités à peindre la structure, chorégraphier la lumière, lui donner du mouvement, jouer avec le ciel… ensemble. L'œuvre est résolument collaborative. Le résultat est tout simplement magnifique.

 

Unnumbered Sparks ressemble à un immense nuage de résille, magnifiquement drapé. Ses formes voluptueuses contrastent avec les bords durs que l’on trouve généralement en ville et réagissent à leur environnement que ce soit le vent, la lumière et l’eau. Janet Echelman utilise régulièrement ce matériau depuis un voyage en Inde où elle voyait les filets de pêcheur pendus chaque soir : elle a aussitôt été séduite par l’aspect esthétique et la possibilité de créer des formes volumétriques sans matériaux lourds.

 

Et par-dessus-tout, Unnumbered Sparks est fédérateur : il donne l’impression d’une sorte d’alcôve où les gens viennent se rassembler et s’abriter  « J’ai commencé à étudier les espaces sociaux et la manière dont ils avaient été pensés depuis des millénaires », précise Janet Echelman.  « Le Colisée de Rome revêtait parfois un revêtement textile appelé« velarium » qui protégeait les spectateurs et, j'imagine, leur donnait un sentiment d'appartenance. Je me suis alors demandé : quel pourrait être le velarium d’aujourd’hui ? ».


Avec Unnumbered Sparks, Janet Echelman souhaite créer un lieu de partage avec l’étranger.  «Je crée des sculptures qui me font me sentir protégée, tout en étant connectée à un ciel sans limites», déclare l'artiste qui a fait un discours autour du thème Taking imagination seriously à TED2011. « C’est comme un chandail tricoté sur mesure pour la ville ». Elle a travaillé sur cette œuvre avec Aaron Koblin qui avait lui présenté un discours sur le thème Artfully visualizing our humanity à TED2011, ils se sont d’ailleurs rencontrés à cette occasion. Aaron Koblin a aidé l’artiste à illuminer la structure grâce à l’utilisation de 160 000 lumens. Autodesk a travaillé également sur la conception de ce projet. Janet Echelman avait auparavant lancé une campagne sur Kickstarter en vue de récolter des fonds pour matérialiser son projet.

 

 «Nous avons tous des appareils en poche qui possèdent cet énorme pouvoir de se connecter avec d'autres personnes dans le monde », déclare  Aaron Koblin. « Mais rarement nous avons eu la chance de les utiliser pour se connecter et créer avec des gens juste à côté de nous. »

 

Unnumbered Sparks est exposé depuis le 15 mars et le sera jusqu’au 22 mars.

 

 

Adrien de Blanzy - Le 20 mars 2014
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.