evader

Les voitures électriques devront faire plus de bruit

Aux Etats-Unis, les véhicules électriques et hybrides sont désormais obligés de faire du bruit lorsqu’ils roulent lentement.

Il s’agit d’une mesure adoptée, le 14 novembre, par l'Administration nationale de la sécurité routière (NHTSA) du Ministère des Transports des États-Unis : elle vise à protéger les piétons et plus particulièrement les personnes aveugles ou à la vision réduite. En entendant arriver les véhicules légers hybrides et électriques, au même titre que les voitures dites classiques, ces personnes pourront mieux appréhender leur déplacement, notamment quand il s’agit de traverser un passage piéton.

Lorsque cette mesure sera appliquée par tous, la NHTSA estime à 2 400, le nombre de piétons blessés évités. Cet avertissement sonore est désormais obligatoire en cas de marche arrière, pour les véhicules concernés, ou lorsque ceux-ci roulent en-dessous de 30 kilomètres par heure ; au-dessus, la NHTSA juge l’avertissement sonore inutile, le crissement des pneus et le bruit du vent étant suffisant pour les piétons.

Les fabricants ont jusqu'au 1er septembre 2019 pour équiper tous les nouveaux véhicules hybrides et électriques de sons conformes à la nouvelle norme de sécurité fédérale.

« Nous utilisons tous nos sens pour détecter un danger potentiel. Avec la multiplication de voitures électriques et hybrides silencieuses sur les routes, notre capacité de piéton à entendre et à voir ces voitures devient cruciale pour réduire les risques d’accident. » , précise Anthony Foxx, U.S. Trasnportation Secretary.

L’Europe s’apprête également de son côté à imposer un bruit aux voitures électriques à travers le projet eVADER. Nissan a joué un rôle majeur dans le cadre de ce projet mené par la Commission Européenne : le constructeur a déjà testé une nouvelle alerte sonore pour la sécurité des piétons sur la Nissan LEAF.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.