actu_23890_vignette

Lammily lamine Barbie

Dans une école de Pittsburgh aux Etats-Unis, une enseignante demande aux enfants ce qu’ils pensent de Lammily, cette poupée aux nouvelles proportions. Barbie se fait tailler et en prend pour son grade.

Dans la continuité des nouvelles poupées Barbies, comme Goldie Blox, l'entreprise Lammily propose une poupée aux formes généreuses et plus actuelles. Par leur nouveau format, cette nouvelle génération de Barbie veut casser les diktats imposés aux petites filles par leurs jouets, déforme les proportions trop anorexiques et détruit les rôles professionnels prédéfinis et liés au genre. Et sa production est aussi moderne que son modèle : elle a été créée par Nickolay Lammy grâce à la collecte  Average is Beautiful  (La moyenne, c’est beau) sur Kickstarter. La poupée n’a pas encore de nom défini et n’en aura pas : elle portera le nom que ses futures jeunes propriétaires lui donneront.

En achetant cette poupée Lammily, une boite d’autocollants est également offerte, comprenant des stickers de cicatrices, tatouages, boutons ou encore vergetures. Si cela parait trash pour certaines, qu’elles se tournent donc vers leur miroir.

Mais au-delà des accessoires, ce sont les nouvelles proportions de la poupée qui séduisent et c’est ce que l’expérience « Second graders react to Lammily and Other Fashion Dolls » démontre. Publiée par Nikholay Lamm, la vidéo a été réalisée au sein d’une classe d’école primaire : les enfants d’abord surpris, adoptent rapidement Lammily et la majorité la trouvent « belle » et « cool ». Mais ce qui ressort surtout c’est son unicité : elle semble beaucoup plus réelle et les petites filles arrivent d’ailleurs à s’y identifier plus facilement. L’avenir professionnel qu’elles lui réservent concerne surtout les métiers nécessitant des qualités intellectuelles, allant de professeure à informaticienne tandis que la Barbie traditionnelle reste cantonnée à des métiers où seul son physique est valorisé.

Mattel, la société de Barbie, a recemment tenté de changer l’image de sa poupée en dévoilant la semaine dernière le modèle Barbie Ingénieur informatique et son livre « I can be a computer engineer ». Cette initiative s’est avérée être un véritable tollé : à la fin du livre, Barbie révèle qu’elle ne sait que faire le design d’un site et qu’elle a finalement besoin de l’aide de ses deux amis masculins « Steven et Brian ».

En conclusion, cette vidéo sert la promotion de la marque Lammily mais a surtout pour but de montrer que les petites-filles se reconnaissent davantage dans une poupée correspondant à une réalité accessible et que cela est certainement plus productif et instructif pour leur développement personnel que de les frustrer par un modèle ne correspondant à aucune femme (hormis celles ayant eu recourt à la chirurgie esthétique).

Une version dédiée aux garçons est prochainement prévue. Le couple Ken et Barbie ne semble plus d’actualité…

 

  

 

 

Barbie Ingénieur informatique

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.