actu_22881_vignette

La NFL dans la tourmente

Suite aux débordements de violence de certains joueurs de la National Football League, des féministes ont détourné la dernière campagne de CoverGirl. L’image est très forte et les réactions ont été immédiates.

En février dernier, a été révélée une terrible video de Ray Rice sur les réseaux : on y voit le joueur de football américain des Baltimores Ravens trainer sa fiancée inconsciente en dehors d’un ascenseur après qu’il l’eue frappée. Des images qui ont provoqué la colère des américains et des associations féministes : ces derniers ont exigé que la NFL prenne ses responsabilités et des mesures à la hauteur du drame. Ray Rice a alors écopé d’une suspension de deux matchs, une punition jugée trop clémente par l’opinion publique et le congrès, d’autant plus que depuis les langues se délient et mettent  en exergue d’autres affaires toutes aussi sordides : Jonathan Dwyer, joueur des Arizona Cardinals vient d’être interpellé, il est soupçonné d'avoir frappé une femme et son bébé de 18 mois. Avant lui, Adrian Peterson (Minnesota Vikings) a été accusé d’avoir frappé son fils et Ray McDonald (San Francisco) sa compagne.

 

Aussi, pour exprimer leur mécontentement, des féministes ont décidé de détourner la dernière campagne de publicité de CoverGirl, une marque de cosmétique destinée aux supportrices. La baseline « Get Your Game Face On » a été transformée en « Get Your Face Off » et le joli minois du modèle porte désormais les stigmates de violences conjugales. Le visuel qui appelle au boycott de la marque s’est répandu comme une trainée de poudre sur les réseaux ; la marque s’est depuis exprimée : «Cover Girl croit que les violences domestiques sont complètement inacceptables. Nous avons développé notre partenariat avec la NFL pour célébrer les plus de 80 millions de supportrices de football américain. À la lumière des évènements récents, nous avons encouragé la NFL à prendre des mesures rapidement pour lutter contre les questions de violences domestiques auprès de ses effectifs».

 

Entre temps, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a depuis réagi et décidé de durcir le ton face aux violences conjugales : désormais un joueur, s’il porte la main sur autrui, sera suspendu pour six rencontres ; en cas de récidive, il sera suspendu à vie.  « Nous allons remettre de l'ordre dans notre maison. […] Je n'ai pas bien géré l'affaire Ray Rice. J'en suis désolé, j'ai fait des erreurs à de nombreux niveaux et dans la décision qui a été prise. Mais maintenant, je vais prendre les bonnes décisions », a déclaré Roger Goodell.

 

Selon l’AFP, la NFL a proposé aux supporteurs qui avaient acheté des maillots floqués au nom de Ray Rice de les échanger contre des maillots d'autres joueurs.

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.