actu_25880_vignette_alaune

La mort vécue sur Facebook

Dans une cinquantaine d'années, il y aura plus de profils de gens morts sur Facebook que de personnes vivantes... à qui léguerez-vous votre compte ? votre page ? et vos likes ? Qui partagera votre mort ? La vidéo du collectif 72E pose la question.

Aujourd’hui il y a 30 millions de profils de gens décédés sur Facebook, mais sur 1 393 milliard d’utilisateurs ils restent une minorité. Sauf qu'entre ceux qui naissent et ceux qui décèdent le nombre de vivants reste à peu près le même au fil des années, or les comptes restent actifs même après la mort des utilisateurs : dans quelques années il y aura plus d'utilisateurs morts que vivants.

La question de l’après sur les réseaux sociaux s’impose comme une des questions du moment. Qui prendra en charge votre profil Facebook, votre page Twitter ou même votre blog secret où vous racontez votre life en douce ?

Facebook offre la possibilité aux Américains de choisir qui héritera de leur compte à leur mort, histoire que quelqu’un poste un petit message sur votre mur pour informer tout le monde de votre disparition. Yahoo! propose aux Japonais un service intitulé « Ending » qui prépare des funérailles réelles mais aussi virtuelles. Quant à Google, il propose de définir un temps d’inactivité après lequel votre compte sera supprimé et vos informations envoyées à vos proches.

Mais la question posée n'est pas que technique. Quel rôle jouent les réseaux sociaux dans le deuil ? On ne connait pas encore très bien le sujet puisque leur généralisation a eu lieu il y a seulement quelques années.

Une vidéo de 72E  – un collectif qui étudie les problèmes liés à la communication moderne, et y répond en mélangeant art, technologie et culture – pourrait vous donner quelques premières clés de réponses. La vidéo regroupe des témoignages de proches d’un jeune qui a annoncé son décès sur Facebook et des analyses d’une conseillère spécialisée dans le deuil à l’ère numérique.

Vu ce que les réseaux sociaux ont pu détruire dans les relations humaines (harcèlement, black mailing, spamming…), la vidéo donne un point de vue optimiste et rafraîchissant : Facebook permet la mise en place d’un système de soutien pour la mère du décédé assez incroyable.

 

In Memory  |  A film about death and grieving in the digital age. from 72U on Vimeo.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.