habillage
premium 1
premium 2
actu_29555_vignette_alaune

La guerre sans fards grâce à RSF

Le 15 janv. 2016

La guerre ne se résume pas aux défilés majestueux et aux démonstrations aériennes... heureusement les reporters indépendants sont toujours présents pour une piqûre de rappel.

À l'occasion de la publication du 50ème album 100 photos pour la liberté de la presse consacré au photographe Robert Capa, Reporters sans frontières dévoile sa nouvelle campagne : « Reporters de guerre ».

Conçu par BETC, ce film saisissant nous rappelle que « Sans les reporters indépendants, la guerre ne serait qu’un joli spectacle ». Les seules images militaires qui nous parviendraient seraient les pompeux défilés des soldats au pas cadencé, les jolis uniformes, les avions laissant des traînées aux couleurs de la nation et les fanfares… qui cachent le bruit des bombardements qui ont lieu un peu plus loin. Il y a les images officielles, et il y a la réalité : deux mondes différents. 

 

  

À travers cette campagne choc, l’association nous incite à « prendre conscience de l'urgence de soutenir la profession de photoreporter sans laquelle on ne connaîtrait jamais les réalités de la guerre. Soutenons ceux qui risquent chaque jour leur vie pour nous informer et nous offrir des images indépendantes, loin des images officielles servies clés en main par les États ».

Les reporters de guerre risquent leur vie chaque jour, pour nous révéler la vérité et que nous ne nous laissions pas endormir par des images qui nous en mettent plein la vue. Mais le métier a perdu 40% de ses effectifs depuis quinze ans. Pour rester totalement informés, et que des nouvelles sans filtre traversent nos frontières, il est urgent de soutenir la profession.   

« J'ai été un témoin, et ces photographies sont mon témoignage. Les événements de mes reportages ne devraient pas être oubliés, et ne devraient pas se répéter ». (James Nachtwey, photoreporter).

 

Pour faire un don, c’est par ici

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.