habillage
actu_20582_vignette

IBM cuisine les big datas !

Le 3 mars 2014

IBM met la Big Data au service de la cuisine : grâce à sa technologie Watson, il analyse les milliards de données on-line pour élaborer des recettes inédites. Un food truck les propose en dégustation... et ça semble bon !

Watson est le programme d’intelligence artificielle d’IBM. Capable d’analyser et de recouper des milliards de données sur la toile en un temps record, il s’est distingué il y a peu en gagnant un milliard au jeu télévisé Jeopardy (dont les gains ont ensuite été reversés à World Vision et World Community Grid) : durant les parties, Watson analysait les questions qui lui étaient posées afin d’en saisir le sens et d’identifier ce qui lui était demandé. Il se plongeait ensuite dans les 200 millions de pages de langage naturel que contient sa mémoire dans le but de trouver la réponse exacte à la question et ce, en moins de trois secondes. Un supercalculateur qu’IBM voudrait étendre à d’autres champs comme la santé : Watson pourrait ainsi améliorer la rapidité et la précision des diagnostics médicaux, aider à la prise de décision sur une urgence médicale ou rechercher les interactions potentielles de médicaments. D’autres secteurs comme la météo, la distribution, les transports et le secteur public pourraient également profiter de cette IA (en savoir plus ici), mais aujourd’hui, c’est la cuisine qu’IBM a choisi de mettre en scène.

 

En collaboration avec l’Institute of Culinary Education (ICE), la firme a décidé de se lancer dans la cuisine cognitive, à travers le programme Computational creativity. Watson a ainsi recoupé quantités d’informations fournies par l’ICE, ainsi que des milliers de recettes, pour mettre au point de nouveaux plats. Une formidable opportunité pour les chefs : ils pourront ainsi s’essayer à de nouveaux assemblages d’ingrédients et de saveurs, développer des recettes en tenant compte de préoccupations spécifiques en matière de santé, s'attaquer à des facteurs tels que la durabilité et peut-être même créer de nouveaux produits pour répondre à des problématiques importantes telles que la faim dans le monde.

 

« L'idée de la cuisine cognitive est que les machines et les humains travaillent ensemble pour donner naissance à un système d'analyse très complexe qui puise ses données dans la chimie, la culture alimentaire et les préférences gustatives, afin d’aider les chefs à innover. », précise Mahmoud Naghshineh, IBM Research.

« Pour un chef, créer des associations de saveurs est naturel, mais voir les ingrédients assortis à plus grande échelle et être capable de comprendre la science derrière tout cela –ce qui fait que ces aliments vont bien ensemble– c’est révolutionnaire. », James Briscione, de l'ICE.

 

La mission de l’Institute of Culinary Education (ICE) a toujours été de repousser les limites et d'anticiper les changements qui façonneront l'industrie culinaire de demain. Ce partenariat avec IBM, autour de la cuisine cognitive participe donc à cet effort de l’ICE pour une cuisine toujours plus créative et innovante.

Les fruits de cette collaboration ont été mis à la disposition du grand public grâce à un camion itinérant. Ce food truck a été vu la première fois au IBM Pulse à Las Vegas (23-26 février). IBM et ICE ont proposé des échantillons de plats générés par ordinateur comme le ‘Creole Shrimp-Lamb Dumpling’, le ‘Baltic Apple Pie’, le ‘Austrian Chocolate Burrito’, le ‘Turkish Bruschetta’, le ‘Caymanian Plantain Dessert’, le ‘Swiss-Thai Asparagus Quiche’ et le ‘Lobster Roll’. Prochain arrêt : festival SXSW (7-16mars) à Austin.

Pour suivre le dispositif, se tenir au courant des dernières recettes et connaître le point de vue de ceux qui ont goûté aux différents mets, il suffit de suivre les posts via le hashtag # IBMFoodTruck ou sur la page Facebook dédiée.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.