premium 1
premium 1
geico-2017

Geico pulvérise ses nouveaux pré-rolls pour que vous n'ayez pas à les regarder

Le 8 févr. 2017

Geico, le plus givré des assureurs américains revient sur la scène publicitaire avec sa campagne « Crushed » : 5 pré-rolls de 15 secondes qui s’écrasent littéralement. Même pas le temps de les skipper !

Fin 2016, c’est (entre autres) la gracieuse performance d’un sumo patinant sur la glace que Geico nous offrait avec sa campagne « It’s not surprising ». Aujourd’hui, l’assureur le plus barré de toute l’histoire des assurances nous dévoile la campagne « Crushed », toujours réalisée par The Martin Agency.

"Crushed" - Grocery

Surfant intelligemment sur la lassitude des internautes vis-à-vis du format pré-roll et du temps de visionnage qui en découle, la marque dévoile 5 spots de 15 secondes au sein desquels chaque décor se fait écraser par un mur se rabattant de la gauche vers la droite, jusqu’à faire disparaître complètement le plateau et ses protagonistes. Le logo de la marque apparaît prématurément, annonçant ainsi la fin du spot. Il est généralement rageant d'attendre la fin d'un pré-roll. Geico l'a bien compris et se joue du format avec toujours autant d'habileté.

"Crushed" - Massage

Simple, le concept se base sur un véritable insight partagé par la majeure partie des internautes.

"Crushed" - Pottery
On aurait presque envie de tomber sur un pré-roll Geico plus souvent...
"Crushed" - Racquetball

Mais rien de nouveau sous le soleil de l’assureur. Depuis quelques années déjà, Geico s’applique à innover et à rendre le format pré-roll plus ludique afin qu’il ne soit pas subi par l’internaute. La marque avait d’ailleurs reçu le Grand Prix Film aux Lions de Cannes de 2015 pour sa campagne « Unskippable » où la fin de chaque spot était volontairement placée au début, toujours dans cet objectif d’optimiser les variables « temps » et « attention » de l’utilisateur. En 2016, Geico continuait sur sa lancée en proposant des pré-rolls « Fast Forward » qui se skippaient automatiquement, attisant ainsi la curiosité de l’internaute qui se demandait ce qu’il avait manqué.

Alors que l’offre se fait toujours plus abondante, l’attention des usagers, elle, va en se s’amenuisant puisqu'elle est constamment sollicitée. La preuve, on parle aujourd’hui d’économie de l’attention et certaines marques, à l’instar de Geico, l’ont bien compris. Sortir du lot ne suffit plus, il faut répondre à de véritables enjeux en incarnant sa cible et la stimuler de manière à ne plus tomber aux oubliettes.

"Crushed" - Bagpipes
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.