actu_29164_vignette_alaune

Et si on chantait : ce n’est qu’un au revoir

Le 9 déc. 2015

Segura Viudas, une marque de vins espagnole, nous offre une version cristalline d’un air bien connu, produite avec… des flûtes à moitié remplies. Champagne !

Si vous n’imaginez pas ce que des flûtes et verres peuvent produire comme son, l’agence Naked va vous le faire découvrir.

Accompagnée au piano et violoncelle, la musicienne Eleanor Friedberger, qui forme avec son frère les Fiery Furnaces, reproduit ainsi l’air de Auld Lang Syne, ou « ce n’est qu’un au-revoir ». Cristallin, on approuve. 

 

L'ADN - Le 9 déc. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.