actu_26903_vignette_alaune

Et mon jarret, tu l'aimes mon jarret ?

La sulfureuse Zahia Dehar pose nue face à l’objectif de Bryan Adams pour PETA. Ambivalence de la photo : la starlette, à croquer, incite les carnivores à adopter un mode de vie végétarien.

Zahia Dehar pose pour la toute nouvelle campagne de PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) proclamant « Tous les animaux sont faits des mêmes morceaux. Ayez un cœur : devenez végétarien. » La photo a été prise par le très célèbre musicien et photographe Bryan Adams. Ainsi la jeune femme espère rappeler aux gens que les animaux sont faits de chair, d'os et de sang, tout comme les humains. Nous avons les cinq mêmes sens, le même registre d'émotions et, bien sûr, aucun de nous ne souhaite mourir violemment.

« L'homme se donne le droit non seulement de tuer les animaux mais également de les tuer dans des circonstances toujours plus atroces. Et tout cela uniquement pour son bon plaisir, pour sa satisfaction personnelle... » déclare Zahia Dehar. « Cela me révolte depuis toujours, parce que depuis toujours je suis du côté des animaux. Alors si comme moi vous ne voulez pas que les animaux soient maltraités, torturés et tués, s'il vous plaît, faites comme moi et passez plutôt aux repas végétariens. »

Elle succède ainsi à Pamela Anderson, membre de PETA, qui avait déjà été photographiée dans une posture similaire : depuis toujours, elle met sa notoriété au service de la défense des droits des animaux en prenant position contre les fourrures animales, les tests sur les animaux, leur exploitation dans le secteur du divertissement et des loisirs et contre toute autre forme d'exploitation. L’association lui a d’ailleurs remis le premier prix Linda McCartney memorial en remerciement de ses inlassables efforts : en 1997, Pamela a posé sur l'affiche de PETA « Give Fur the Cold Shoulder » (Ignorez la fourrure). Elle a écrit à de nombreux couturiers pour leur demander de ne plus utiliser la fourrure dans leurs vêtements et faire cesser les souffrances infligées aux animaux. À chacun de ces courriers, elle a joint une vidéo  tournée en secret dans une ferme d'élevage d'animaux à fourrure, dont elle a assuré personnellement les commentaires. Pamela Anderson a également posé pour l'affiche de PETA demandant aux consommateurs de boycotter KFC (affiche placardée un peu partout aux États-Unis) pour leurs pratiques cruelles sur les poulets d'élevage, elle a également assuré récemment les commentaires de la vidéo « Kentucky Fried Cruelty ».

Récemment Pamela Anderson est apparue sur une affiche de PETA : la star a été shootée par David LaChapelle. La mise en scène est largement inspirée de Psychose d'Alfred Hitchcock et de la célèbre scène de la douche. L’actrice cible la première cause de pénurie d'eau et rappelle que « Prendre de petites douches ne suffit pas à laver sa conscience. […] Les rivières sont siphonnées, et pas seulement pour élever les animaux mais aussi pour cultiver les céréales destinées à nourrir les animaux des élevages intensifs. Produire une livre de bœuf nécessite autant d'eau que six mois de douche. »

À l'heure où les ressources d'eau douce de la planète se raréfient, la solution n'est donc pas de se contenter de prendre de petites douches mais de fermer les vannes de l'agriculture animale. Selon l'Académie Nationale des Sciences des États-Unis, l’élevage fait couler un tiers des ressources d'eau douce de la planète. Les Nations Unies ont identifié l’élevage comme étant un « facteur clé de l'exploitation des ressources en eau » et « certainement la plus grande cause de pollution de l'eau ».

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.