actu_30440_vignette_alaune

Effets de la pollution : la pousse des poils de nez

La Chine subit régulièrement des pics de pollution démesurés. Afin d’alerter sur les conséquences de ce fléau, l’association WildAid China a décidé de montrer ce qui risque de se passer si la situation ne s’améliore pas. Vos poils de nez en prennent un coup…

Vous les trouvez disgracieux et inutiles ? Détrompez-vous : les poils de nez sont le rempart le plus efficace contre la pollution que nous respirons chaque jour. Et si on ne fait rien pour purifier l’air que l’on respire, ils risquent bien d’avoir plus de boulot que prévu…

'Hairy Nose' - WildAid China & GOblue from WildAid on Vimeo.

 

C’est le message porté par l’ONG WildAid China, qui souhaite alerter la population chinoise sur les dangers de la pollution. Plutôt que de s’habituer et de s’adapter au phénomène, l’association propose d’agir et d’inverser la donne. Pas forcément évident, quand on sait que le gouvernement est plutôt chatouilleux en ce qui concerne cette question… Le documentaire Under The Dome qui traitait du sujet a rapidement été censuré sur place. Espérons que l’humour de l’ONG saura séduire le public et les autorités… « La pollution est le principal problème environnemental et sanitaire en Chine », explique May Mei, porte-parole de WildAid. « Mais les gens attendent que le gouvernement agisse pour changer la situation. Il est important que les individus comprennent qu’ils ont aussi un rôle à jouer ».

Ainsi, la campagne incite les habitants à effectuer des petits changements quotidiens, qui pourront aider à améliorer la qualité de l’air comme utiliser des moyens de transport à basse empreinte carbone, et faire du vélo.  

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.