habillage mobile
premium 1
premium 1
actu_21180_vignette

Donner un visage aux victimes des drones

Le 9 avr. 2014

#NotABugSplat en appelle à la sensibilité des pilotes de drones : une œuvre d’art géante a été installée dans une région de tirs afin qu'ils mesurent mieux toute la portée de leurs actes.

Ce dispositif a été installé à Khyber Pakhtunkhwa, une région du Pakitan réputée pour essuyer les massacres des drones. Un collectif d’artistes, en partenariat avec l’artiste JR ( dans le cadre de son mouvement artistique Inside Out), a ainsi réalisé pour Reprieve/Foundation for Fundamental Rights, une immense affiche sur laquelle le portrait d’une jeune fille innocente apparaît. 

L’association espère ainsi changer le regard des pilotes de drones : la plupart du temps leurs cibles donnent l’illusion, à l’image, d’un insecte écrasé (bug splats dans leur jargon) ; avec le portrait de cette jeune fille, Reprieve/Foundation for Fundamental Rights espère que les pilotes auront plus la mesure de leurs gestes. Ne plus voir leur cible comme de simples points à abattre, mais avant tout comme des civils ou des familles, qu’ils sont souvent.

Une campagne impactante relayée sur les réseaux sociaux via le hashtag #NotABugSplat et sur un site dédié.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.