premium1
premium1
diesel-makelove

Diesel et David LaChapelle préfèrent faire l'amour que de construire des murs

Le 15 févr. 2017

Dévoilée le jour de la Saint-Valentin, la nouvelle campagne Diesel « Make Love Not Walls » signée David LaChapelle choisit l’amour et le vivre-ensemble pour bâcher Donald Trump et son mur.

Quand il s’agit de critiquer l’administration Trump, les marques semblent s’être données le mot. Dernièrement, c’est Budweiser qui se plaçait au service des valeurs américaines avec son spot « Born The Hard Way », qui retraçait l’histoire d’Adolphus Busch, immigré allemand et fondateur de la célèbre marque de bières ou encore Johnnie Walker qui proposait un hymne à la richesse culturelle américaine. Aujourd’hui, Diesel se greffe au consensus et dévoile sa nouvelle campagne « Make Love Not Walls », une ode à la diversité, à l'amour et à la paix qui milite pour l'effondrement de ces frontières (physiques et morales) qui nous désunissent.

Make Love Not Walls - Diesel

Sensualité, couleurs acidulées et subversion… les photos et le film sont indubitablement influencés par le style de David LaChapelle. Connu dans le monde la mode et de la pub, le photographe et réalisateur est à l’origine de nombreuses campagnes, notamment avec Jennifer Lopez, Mariah Carey, Amy Winehouse ou encore Pamela Anderson, l’année dernière, qui posait nue au nom de la défense des animaux. L’opération s’accompagne d’un tank gonflable customisé à la sauce 60’s, lequel devrait faire son apparition dans les rues de Milan, Shanghai, New-York, Berlin et Tokyo dans les prochains jours.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.