habillage
premium
premium
actu_24811_vignette

Des mots qui tuent

Le 4 févr. 2015

A l’occasion des 19èmes Journées Nationales pour la Prévention du Suicide, TBWAParis et l’Inter-LGBT lancent une campagne de sensibilisation pour rappeler que ces populations se suicident plus que la moyenne.

Lancée sur les réseaux sociaux, la campagne emploie des mots qui choquent. PD, gouine… des termes qui rappellent que même en 2015, les insultes subies par les lesbiennes, les gays, les bi et les trans restent un sujet d’actualité. L’utilisation abusive et banalisée de propos homophobes est ici mise en scène pour dénoncer un quotidien qui engendre un taux de suicide en moyenne 4 fois plus élevé que pour le reste de la population.

Deux créations percutantes pour inciter à changer les comportements : les violences homophobes sont la première cause de suicide chez les adolescents. Un taux de suicide d'autant plus important lorsqu'il s'agit d'individus très précarisés comme les personnes transexuelles, par exemple. Un lien mis en évidence par l'Organisation Mondiale de la Santé dans son plan d'action 2013-2020 : l'OMS pointe du doigt la corrélation entre discriminations, violences, et augmentation du taux de suicide des LGBT. 

Cette campagne, lancée par TBWAParis et l'Inter-LGBT, a été réalisée à l’occasion des 19èmes Journées Nationales pour la Prévention du Suicide. Des manifestations ont lieu dans plusieurs régions de France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg, en Suisse et au Québec, tout au long du mois de février. 

 

  

Mélanie Roosen - Le 4 févr. 2015
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.