habillage
premium1
actu_23961_vignette

De drôles de drones

Le 28 nov. 2014

Pour le Black Friday, la chaîne de vêtements pour hommes, Camisaria Colombo, a fait défiler à Sao Paulo des mannequins volants grâce à des drones. Un peu flippant.

Belle frayeur pour les brésiliens qui ont aperçu ce week-end, des corps volants au cœur du centre d’affaires de Sao Paulo. Ce n’est pas une malédiction qui s’est abattue sur la ville mais plutôt un défilé de mode aérien avec des mannequins en carton, habillés en tenues soldées. Ceux-ci se promenaient grâce à des drones téléguidés et allaient à la rencontre des passants. Organisée par l’agence Salles Chemistri, cette opération signe une première dans la publicité par drones et en fait rire beaucoup. Sao Paulo avait signé en 2007 la loi ville Propre visant à supprimer la publicité en affichage au sein de la ville. Le constat est le même que pour la ville de Grenoble qui a reprit en début de semaine dernière, la même initiative : la publicité change de support.

Alors que beaucoup considèrent déjà la publicité comme une pollution visuelle, espérons qu’elle ne devienne pas aérienne.

Dans le numéro 1236 de juillet dernier, « Drones le grand embouteillage », Courrier International se penchait déjà sur la question des réglementations de l’espace aérien, en prévision des vols commerciaux de drones autorisés par les Etats-Unis en 2015.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.