premium 1
premium 1
actu_21874_vignette

Conduire sans les mains, sans les pieds

Le 28 mai 2014

Google vient de dévoiler le dernier prototype de ‘voiture sans conducteur’. Petite, ronde, sans pédales, ni boîte de vitesses : l'automobile prend un nouveau virage.

 

Depuis 2010, Google travaille sur ce projet de véhicules sans conducteurs capables de circuler en toute sécurité. Un modèle qui permettrait aux personnes âgées d’être autonomes dans leurs déplacements, d’éviter la conduite en état d’ébriété ou même des problèmes de concentration. Aujourd’hui, la firme dévoile son dernier prototype totalement autonome puisqu’il ne permet en aucun cas à son passager de reprendre le volant quand il le souhaite.

 

« Ils ne seront pas équipés de volant, de pédale d'accélérateur ni de frein, simplement parce qu'ils n'en auront pas besoin. Nos logiciels et multiples capteurs se chargeront de tout. Ces véhicules seront simples dans un premier temps, mais ils vous emmèneront où vous voulez : vous n’aurez qu’à appuyer sur un bouton. Nous tirerons ensuite des enseignements de nos premiers essais pour les faire évoluer rapidement. Le développement de cette technologie est une étape importante vers l’amélioration de la sécurité routière et de la mobilité de millions de personnes. »

 

La firme insiste sur le fait d’avoir fait de la sécurité une priorité dans le cadre de la conception de ces véhicules. Ainsi ces derniers sont équipés de capteurs qui suppriment les angles morts et détectent les objets à une  distance équivalente à celle de deux terrains de football, dans toutes les directions. Pour l’instant leur vitesse est limitée à environ 40 km/h. L’intérieur est volontairement très sobre : l’habitacle comprend deux sièges avec ceintures de sécurité, des rangements pour les effets personnels des passagers, un bouton pour démarrer et s’arrêter, ainsi qu’un écran qui montre la route.

 

Google pense fabriquer une centaine de ces prototypes. Les premiers modèles, encore équipés de commandes manuelles, seront testés cet été par ses experts. Si les tests sont concluants, un programme pilote en Californie sera lancé dans les deux années à venir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.