premium 1
premium 1
actu_21706_vignette

Coca-Cola dévoile le secret de sa recette

Le 16 mai 2014

A ceux qui pensent que le Coca est bourré de produits chimiques, la marque répond "tout simplement IM-PO-SSI-BLE". Preuves historiques à l’appui.

On connaît tous l’histoire de John Pemberton, ce pharmacien américain, qui en 1885, sans le savoir, allait mettre au point la marque de soda la plus rentable de l’histoire. Cette année-là, il avait créé une boisson à base de vin français et de coca péruvien ; du vin qu’il avait par la suite remplacé, du fait de la prohibition, par du sirop. Voilà l’histoire de la naissance de Coca dans les grandes lignes. Aujourd’hui, la marque nous en dit plus grâce à Pemberton, un film réalisé par Glassworks, et en profite pour tordre le coup aux rumeurs qui courent au sujet de son soda.

En 1886, John Pemberton voulait avant tout créer une boisson rafraîchissante, il s’est alors précipité sur Google pour vérifier que rien n’existait de comparable : malheureusement le moteur de recherche n’existait pas… Il s’est ensuite mis à la recherche de colorants : idem ceux-ci n’existaient pas encore à l’époque, il s’est alors rabattu sur du caramel. Restait à notre pharmacien la mission de trouver des conservateurs et une fois de plus il a fait choux blanc : les conservateurs chimiques n’existaient toujours pas en 1900, les seuls conservateurs de l’époque étaient ceux qui se battaient pour maintenir l’esclavage (on note par ailleurs le clin d’œil du film à cette époque de l’histoire, avec l’attroupement de Rednecks auprès d’un feu). Il en fût de même pour les saveurs qu’il dût aller chercher auprès de véritables plantes, les avatars chimiques n’existant alors pas.

Et c’est ainsi, sur une succession d’anachronismes historiques, que Coca-Cola démonte un par un les arguments de ceux qui considèrent le soda comme une boisson chimique. Un film sympathique et amusant qui prouve que la marque n’a pas besoin de nous survendre de ‘happiness’ pour nous faire sourire. Un doute subsiste malgré tout sur le fait que la recette ait pu être modifiée depuis cette époque.

 

Cerise sur le gâteau, Coca-Cola nous révèle que John Pemberton voulait absolument partager sa recette, malheureusement Facebook n’existait pas à l’époque… et c'est pour cette raison que la composition du soda est restée secrète.


- Accéder à la video -

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.