actu_29106_vignette_alaune

Arrêter les selfies pour se remettre au dessin

Afin de retrouver toute l’attention de ses visiteurs, le Rijksmuseum a décidé, non pas d’interdire les selfies, mais d'inciter les visiteurs au dessin. Crayons et blocs-notes sont désormais à leur disposition.

Le Rijksmuseum fait partie de ses musées qui n’ont pas encore sauté le pas de l’interdiction des perches à selfie, voire des selfies tout court : aussi plutôt que de lutter frontalement contre ce fléau de l’ère numérique, le musée dédié aux Beaux-Arts a décidé de revenir à ses basiques, le dessin. Tous les samedis, les visiteurs se verront offrir un carnet à croquis et un crayon : ils pourront ainsi s’essayer au crayonnage dans les espaces réservés en oubliant, le musée l’espère, leur smartphone. Pas sûr que cela empêche les mêmes attroupements occasionnés sans cesse par ces prises de photos ostentatoires devant les œuvres et qui dérangent tout le monde, mais toujours est-il que le dessin favorise la concentration et par là même, la compréhension de l’œuvre.

Le slogan : Vous voyez plus lorsque vous dessinez.

 

Cette campagne a débuté le 24 et 25 Octobre 2015, avec un week-end consacré au dessin, durant lequel de nombreuses activités étaient proposées aux visiteurs. Depuis, ces derniers peuvent partager leurs œuvres sur les réseaux sociaux via le #startdrawing.

 

 

 

 

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.