actu_24471_vignette

Ara est (presque) là

Le projet paraît fou et pourtant Google y croit : le 14 janvier, la firme a dévoilé le deuxième prototype du projet Ara, le Smartphone 100% modulable du futur.

La firme Moutain View souhaite avec le projet Ara fournir à tous un Smartphone parfaitement adapté à leurs préférences esthétiques et fonctionnelles. La mouture présentée pendant la conférence des développeurs de Google se présente sous forme d’un exosquelette sur lequel l’utilisateur pourra ‘clipper’ les modules de son choix grâce à un système d’aimants : un appareil photo, une caméra, une batterie, une carte mémoire… le Smartphone pourra ainsi prendre la forme souhaitée par son utilisateur. Google prévoit de commercialiser cette nouvelle innovation en 2015 et vient de dévoiler une vidéo de présentation : Market pilot begins 2015. Avec ce nouvel outil se met en place une véritable stratégie de plate-forme où seront vendus, échangés et développés en open-source les différents modules. Cela rejoint la stratégie de la marque qui, pour reprendre les propos de Duane Valz en 2013, assure que « les systèmes ouverts sont les meilleurs ».


Ainsi plus d’inquiétude lorsque l’on casse son écran ou que la batterie tombe en rade, chaque pièce pourra être automatiquement remplacée. Google prévoit trois tailles d’exosquelettes pour des écrans plus ou moins grands et des prix de base allant de 50 à 150 euros. Durant la conférence, Paul Eremenko a également expliqué qu’il serait  possible de pousser plus loin la personnalisation du téléphone en créant des pièces de couleur à partir d’une imprimante 3D.

 

ARA fait partie du département R&D ATAP (Advanced Technology and Projects)  de la firme, un projet de Motorola Mobility que Google a bien pris le soin de récupérer avant de céder l'entreprise à Lenovo.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.