premium 1
premium1
actu_20613_vignette

A San Francisco, les parcmètres militent

Le 5 mars 2014

Ville hype et emblématique, San Francisco est aussi une plaque tournante du trafic sexuel. Un fléau trop souvent ignoré et mis en exergue aujourd’hui par un simple jeu de jambe.

San Francisco, son brouillard, ses remontées mécaniques, le Golden Gate Bridge… autant d'éléments qui participent à la notoriété de la ville. Mais, derrière cette atmosphère de carte postale se cache un énorme trafic sexuel que beaucoup semblent ignorer. C’est la raison pour laquelle, Miami Ad School, pour le SFCAHT (San Francisco Collaboration Against Human Trafficking), a décidé d’accoler des jambes de Barbie aux parcmètres de la ville. La fente qui sert à déposer l’argent est idéalement positionnée entre les deux « membres » de quoi interroger l’utilisateur.

Juste en dessous, différents messages d’informations sont accolés : « 100 000 enfants sont soumis au trafic sexuel aux Etats-Unis », « Le revenu annuel d’un souteneur  équivaut à 158 000 dollars », « 12-14 ans : âge moyen d'un esclave sexuel », « 99% des victimes de la traite sexuelle ne sont jamais sauvées ».

Désormais, ils savent…

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.