habillage
premium1
premium1
actu_20623_vignette

A qui profite le skate ?

Le 6 mars 2014

Le skateboard volant de "Retour vers le futur" enfin en vente ? On voudrait y croire. Mais il semblerait que ce soit un fake et qu'il nous reste juste à découvrir quelle marque se cache derrière...

Les adeptes de Retour vers le futur ou plus précisément de son héros Marty McFly chevauchant la ville sur son skate futuriste, vont être terriblement déçus. Des années qu’on leur promet la matérialisation de la planche volante dans la vraie vie et le 3 mars dernier, il leur avait semblé enfin pouvoir toucher du doigt leur rêve. La société HUVr a en effet dévoilé, à cette date, une vidéo sur YouTube présentant une innovation de taille : le tout premier hoverboard fonctionnel. Ce skate ultra-moderne serait capable de décoller du sol et d’avancer à vitesse régulière grâce la fonction bluetooth d'un mobile.

Ces hoverboards seraient mis en vente dès la fin de l’année, annonce le site. En attendant, les internautes peuvent déjà le voir fonctionner dans une vidéo qui met en scène le célèbre skateur Tony Hawk, Moby, Terrell Owens ou Agnes Bruckner gravitant dans les airs sous le regard amusé de Christopher Lloyd (docteur Emmett Brown dans la trilogie Retour vers le futur). Des prestations qui ont attiré par moins de 2 362 038 visites en seulement trois jours.

Pourtant à y regarder de plus près, même si on aurait bien envie d’y croire, tout devient extrêmement louche. Le peu d’informations sur la société que l’on peut recueillir sur la toile est un premier indice, le fait que l’acteur et réalisateur Nelson Cheng en soit le président en est un second. Ajoutez à cela le fait que le réalisateur a visiblement oublié d’effacer quelques câbles et harnais à des moments très distincts de la vidéo (des oublis qui font notamment apparaître des bourrelets sur les performers), plus aucun doute ne subsiste c’est bien un fake !

Les fans de Retour vers le futur pourront toujours se consoler avec la sortie des baskets à lacets automatique Nike disponibles à priori en 2015.

Reste à savoir qui se cache derrière le buzz. Pour Mashable, cela ne fait aucun doute : il s’agit du site Funny or Die. La styliste Lauren Glass aurait fait une bourde en publiant l’info sur son CV par mégarde. Des infos qui ont disparues depuis. Pour le site Heavy, en accord avec le site The Verge, il s’agirait de provoquer un buzz en amont de l’annonce la sortie d’un nouveau jeu vidéo produit par Tony Hawk. Des suspicions appuyées sur Twitter par Ian Schafer président et fondateur de l'agence digitale Deep Focus. Affaire à suivre...


Adrien de Blanzy - Le 6 mars 2014
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.