Netflix dévoile un film d’horreur absurde écrit par un bot

Netflix dévoile un film d’horreur absurde écrit par un bot

© Netflix

La plateforme de streaming a demandé à un bot de visionner plus de 400 000 heures de films d’horreur pour que la machine compose ensuite le sien. Voici sa proposition. 

Netflix a pris une longueur d’avance sur Halloween en dévoilant le 6 octobre Mr. Puzzles Wants You To Be Less Alive, un film d’horreur de quatre minutes intégralement écrit par un bot

Réalisé en collaboration avec l’humoriste américain Keaton Patti connu pour ses expérimentations avec de l’intelligence artificielle, le film est le résultat des 400 000 heures de films d’horreur visionnées au préalable par la machine, a affirmé Netflix sur Twitter.

Quand la saga SAW rencontre les Sims

On s’en doute, l’intrigue n’a que très peu de sens et les dialogues sont délicieusement absurdes. Pourtant, la forme narrative du film répond aux classiques du genre de l’horreur : une personne est tenue en otage et doit répondre à des énigmes si elle ne veut pas se faire tuer ou subir d’atroces sévices corporels. 

Nous sommes dans un entrepôt. Une femme est attachée au plafond au-dessus d’un buisson de tronçonneuses, alors qu’un certain Mr. Puzzles, « une marionnette avec un masque (fait en enfer ou au Texas) en train de pédaler sur un méchant tricycle » , nous informe le bot, semble se délecter de la situation. 

« Que se passe-t-il ? Où suis-je ? Je devrais être au camp d’été sexy !  » , s’exclame son otage, une certaine Jennifer. Elle a un corps, « de la beauté à l’extérieur et du sang à l’intérieur » , poursuit le bot aussi précisément que possible, comme s’il lisait lui-même le script. Et d’ajouter, bien que nous l'avions compris : « Ce n’est pas un Halloween ordinaire pour elle. »

Le court métrage ressemble à un épisode crossover entre Les Sims et la saga horrifique SAW, mais le résultat est bluffant. Et, étrangement, on a le sentiment que le bot se moque des clichés que l’on trouve dans les films d’horreur américains pour lycéens pour mieux souligner leur absurdité.

Il est possible de visionner le film en meilleure qualité sur YouTube :

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.