habillage
GIF modifié de Leonardo DiCaprio
© Doublicat

On a testé Doublicat, l’app qui vous transforme en GIFs célèbres

Le 17 janv. 2020

Au pays des deepfakes, une nouvelle application gratuite vous permet d’incarner vos GIFs favoris à l’aide de selfies.

Nous avions déjà eu vent de Zao, cette application chinoise qui permet d’échanger son visage avec celui d’une star dans des extraits vidéo. Sur le même principe, il y a désormais Doublicat, une app qui propose de personnaliser vos GIFs préférés à l’aide de selfies.

Se prendre pour Obi-Wan Kenobi n’a jamais été aussi simple

Disponible gratuitement sur iOS et Android, l’application Doublicat est un vrai jeu d’enfant. Une fois téléchargée, il vous suffit de vous prendre en selfie, de préférence en multipliant les poses. Une bibliothèque de photos permet de stocker différents visages qu’il vous sera ensuite possible d’intervertir (ou de « swaper », soyons modernes) avec les protagonistes de différents GIFs. On obtient ensuite le résultat suivant* :

*Toute ressemblance avec des membres de la rédaction de L’ADN est purement fortuite. Ou pas.

Bien que les résultats soient relativement aléatoires (chaque transformation ne déclenche pas l’hilarité générale), la technologie de machine learning utilisée a de quoi bluffer. Baptisée RefaceAI, elle utilise des GAN (Generative Adversarial Network), soit un réseau de neurones artificiels pour transposer visages et GIFs. Contrairement à d'autres logiciels de deepfake, l’application ne modélise pas le visage en 3D mais en 2D. Elle a été développée par la société NeoCortext, laquelle est aussi autrice de Reflect (un pendant de Doublicat basé sur des images).  

Star Wars, Friends, Silicon Valley, Game of Thrones… Vous pouvez incarner différents personnages de fiction. À noter qu’il n’y a pas autant de choix que sur une banque d’images GIFs traditionnelle et qu’il n’existe pas de barre de recherche pour trouver directement votre bonheur.

Que deviennent vos selfies ?

En matière de confidentialité, on est en droit de se demander si Doublicat utilise nos photos à d’autres fins. En 2019, l’application Zao avait fait l’objet de vives critiques : elle disposait de droits « gratuits, irrévocables, permanents et transférables » sur les photos de ses utilisateurs. Elle a depuis modifié ses conditions d’utilisation.

Dans sa politique de confidentialité, Doublicat assure ne pas utiliser les photos de ses utilisateurs à des fins de reconnaissance faciale. Interrogée par The Next Web, la société affirme aussi supprimer les photos après leur traitement. « L'application traite les photos des personnes et les supprime immédiatement. Nous stockons uniquement les incrustations de visage – représentations vectorielles des traits du visage – que nous ne partageons avec personne. »

Margaux Dussert - Le 17 janv. 2020
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.