Cet artiste a hacké Google Maps en générant un faux embouteillage

Cet artiste a hacké Google Maps en générant un faux embouteillage

© Simon Weckart

Il a transbahuté 99 smartphones dans une charrette pour générer des embouteillages virtuels sur la plateforme. Avec sa dernière performance, l'artiste Simon Weckert questionne : sommes-nous menés à la baguette par les cartes de nos apps ?

Comment les techniques de « supervision, de contrôle et de régulation » des cartes Google influent-elles sur le monde réel ? Quel type de pouvoir exercent-elles sur nos comportements, nos opinions et notre libre-arbitre ? Voici deux des questions que l’artiste allemand Simon Weckert s’est posé avant de vagabonder dans les rues de Berlin, une charrette pleine de smartphones allumés derrière lui.

En utilisant les fonctionnalités de Google Maps, à savoir calculer le nombre d'usagers sur une route et proposer un code couleur différent en fonction de sa densité de circulation, l'artiste a trompé la plateforme en simulant les signaux de ses 99 téléphones. 

Et ça n'a pas loupé, Google Maps n'a rien cramé. En témoignent une vidéo et quelques photos de rues désertes sur le site de l'artiste. 

De quoi faire croire aux automobilistes que la zone était bel et bien bouchée (et s'assurer un départ en vacances en toute tranquillité). 

Margaux Dussert

Diplômée en marketing et publicité à l’ISCOM après une Hypokhâgne, Margaux Dussert a rejoint L’ADN en 2017. Elle est en charge des sujets liés à la culture et la créativité.
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire