habillage
premium1
actu_15805_vignette_alaune

Tweets litigieux, Twitter devra identifier les auteurs

Le 29 avr. 2015

#UnBonJuif, #UnBonNoir, #unjuifmort, #prénomdepute, #simonfilsestgay c'est fini... espérons le ! Le Tribunal de Grande Instance de Paris dans l'affaire des tweets antisémites et racistes a statué et demandé à Twitter de communiquer à la justice les données permettant d'identifier les auteurs de tweets racistes ou antisémites.

Pour ceux qui avaient raté quelques épisodes, voici l'un des dérapages auquel  les usagers de la plateforme de micro-blogging n'ont pas pu échapper. En octobre dernier, Alain Granat fondateur de JewPop avait signalé dans un billet paru sur son site le dérapage sérieux survenu avec le hashtag  #unbonjuif : un concours de blague prenant très vite un caractère antisémite. Les associations ont aussi tôt porté plainte contre Twitter,  l’UEJF (l'Union des Etudiants Juifs de France ) et SOS Racisme en tête.

Selon Libération, " Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ordonné à Twitter de communiquer "dans les quinze jours" à ces associations les données permettant d'identifier les auteurs des tweets "manifestement illicites", dont les comptes avaient été désactivés en octobre 2012. Si elle ne respecte pas ce délai, elle devra payer 1.000 euros par jour de retard."

L'ADN - Le 29 avr. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.