twitch-social-eating-page

Tendance : le social eating arrive chez nous

Le 19 sept. 2016

Regarder les autres manger ne serait plus un phénomène asiatique. C'est le CEO de Twitch qui le dit.

Il y a des tendances qui sont parfois difficiles à intégrer. C’est le cas du « social eating » ou « Mokbang » en Coréen, car la tendance vient du pays ultra connecté qu’est la Corée du Sud. Là-bas, de nombreux internautes laissent leur webcam allumée le temps d’un repas et aiment regarder les autres manger. On se regarde manger, on mange en jouant, on regarde l’autre manger, parfois on mange ensemble… mais toujours par écran interposé et en direct (les rediffusions restent possibles).

Et partout où il y a de l’audience, il y a potentiellement un enjeu financier… c’est pour cela que la plateforme Twitch, réputée pour la diffusion en direct de jeux vidéo (rachetée par Amazon pour près d’1 milliard de dollars en juin 2014) a lancé en juillet dernier un espace dédié au social eating.  Présent lors la conférence Disrupt de TechCrunch, Emmett Shear CEO de Twitch, reconnaissait ne pas être un adepte de la pratique avant d’ajouter « nous avons été surpris par la hausse de cet usage aux USA et en Europe que j’aurais été incapable de prévoir ». Dans les faits, en passant un peu de temps sur le site nous avons pu voir certains utilisateurs réunir de 8 à 150 personnes en direct.

Bien loin des chiffres Coréen où le phénomène est tel que ces « social eaters » peuvent gagner plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois.  C’est le cas du Coréen Lee Chang-hyun à Seoul, qui réunit chaque jour des dizaines de milliers de personnes à chacun de ses repas diffusés sur la plateforme AfreecaTV. Au-delà de l’acte gustatif (qui est en réalité la plupart du temps bourratif), les personnes recherchent le divertissement autour du dîner avec une note d’humour ou de performance (Lee Chang-hyun est connu pour ses repas à 4000 calories) qui accompagne le repas. Finalement c’est un peu comme dîner avec son pote le plus drôle, au lieu de subir des invités indésirables…

Ce phénomène n’est pas sans nous rappeler un autre phénomène montant présent sur la plateforme Younow  et sur laquelle les internautes aiment également se regarder dormir, et dormir à côté des internautes qui, eux aussi auront laissé leur webcam allumée.

Comme un air d'Inception...

Pour voir l’intervention du CEO de Twitch c’est ici.

Pour tout savoir sur la vision du social eating par Twitch c’est ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.