actu_10183_vignette_alaune

Sud Radio mise en demeure par le CSA pour propos discriminatoires

Sud Radio mise en demeure pour propos discriminatoires par le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Le CSA a décidé, lors de sa séance plénière du 31 août 2011, de mettre en demeure les sociétés SA Sud Radio Services et l’EURL Sud Radio +, de respecter, à l’avenir, les termes de l’article 2-4 de leurs conventions : « le titulaire veille dans son programme à ne pas encourager des comportements discriminatoires à l’égard des personnes en raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

 

Le 22 août dernier, l’un des animateurs de l’émission « Cardoze/Mazet, liberté de parole » a demandé aux auditeurs de répondre à la question : « DSK est-il soutenu par les juifs ? », relançant ainsi un débat engagé le matin même dans une émission qui avait déjà provoqué le dérapage d’un auditeur.

Dans un communiqué le Conseil considère que les termes dans lesquels la question a été posée ainsi que l’insistance avec laquelle l’animateur a sollicité, à de nombreuses reprises, l’avis des auditeurs était de nature à encourager des propos susceptibles de revêtir un caractère discriminatoire en méconnaissance des conventions des deux stations.

 

Les dirigeants de Sud Radio et Sud Radio + sont convoqués au Conseil supérieur de l’audiovisuel le 7 septembre, afin qu’ils lui précisent les dispositions prises pour éviter, à l’avenir, des manquements de cette nature.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.