habillage
premium1

Smart TV: les usages tardent à décoller

Le 29 avr. 2015

Les Smart TVs ont bien été lancées, mais sans réel impact : si quasiment toutes les télévisions vendues aujourd’hui sont connectables à internet, elles sont pour autant très majoritairement utilisées comme des téléviseurs traditionnels. Comment cette situation a pu s’installer en France et à l’international ? Quelles sont les stratégies possibles pour inverser la tendance ? Qui sont les acteurs capables de changer la donne et de lancer de nouveaux usages, de nouveaux modèles… ?

Selon l'étude Kurt Salmon « Smart TV : the next big thing or the next big flop »,  malgré un très important taux d’équipement de smart TV en France, comme à l’international, le taux d’adoption des Smart TVs – c’est-à-dire l’utilisation des nouvelles fonctionnalités permises par la connexion à Internet – reste dramatiquement bas. Plus de 10 ans après l’avènement des premières Smart TV, seulement 1,5% des consommateurs déclarent utiliser fréquemment les services des Smart TV (Angleterre).

En dépit de l’arrivée de nouveaux concurrents, la télévision reste le « média roi ». Aux Etats Unis, la télévision représente un marché gigantesque de 158 milliards de dollars en 2012, provenant pour moitié de la publicité, l’autre moitié étant partagée par les acteurs de la Pay-tv, les fabricants ou les acteurs de la VOD/SVOD…

Et, loin de se tarir, le marché de la publicité TV reste dynamique avec 4% en moyenne de croissance annuelle attendue d’ici à 2016, contre 7% par exemple pour la publicité pour Internet (emarketer 2013, NY Times 2013, analyses Kurt Salmon). Quant à la consommation de vidéo par média, elle rompt là encore avec les idées reçues, puisqu’elle augmente de plus en plus, certes, grâce aux nouveaux équipements (tablettes, mobiles…) mais aussi parce que le temps de visionnage de vidéo sur les téléviseurs continue d’augmenter (+4% au cours des 4 dernières années aux US par exemple (données Nielsen 2012, analyses Kurt Salmon))  analyse  le cabinet de conseil Kurt Salmon.

 

En dépit de l’arrivée de nouveaux concurrents, la télévision reste le « média roi ». Aux Etats Unis, la télévision représente un marché gigantesque de 158 milliards de dollars en 2012, provenant pour moitié de la publicité, l’autre moitié étant partagée par les acteurs de la Pay-tv, les fabricants ou les acteurs de la VOD/SVOD… Et, loin de se tarir, le marché de la publicité TV reste dynamique avec 4% en moyenne de croissance annuelle attendue d’ici à 2016, contre 7% par exemple pour la publicité pour Internet1. Quant à la consommation de vidéo par média, elle rompt là encore avec les idées reçues, puisqu’elle augmente de plus en plus, certes, grâce aux nouveaux équipements (tablettes, mobiles…) mais aussi parce que le temps de visionnage de vidéo sur les téléviseurs continue d’augmenter (+4% au cours des 4 dernières années aux US par exemple2) !

Article original : Smart TV : une innovation prometteuse dont les usages tardent à décoller - http://wellcom.fr/presse/ineum-consulting/2013/11/smart-tv/

En dépit de l’arrivée de nouveaux concurrents, la télévision reste le « média roi ». Aux Etats Unis, la télévision représente un marché gigantesque de 158 milliards de dollars en 2012, provenant pour moitié de la publicité, l’autre moitié étant partagée par les acteurs de la Pay-tv, les fabricants ou les acteurs de la VOD/SVOD… Et, loin de se tarir, le marché de la publicité TV reste dynamique avec 4% en moyenne de croissance annuelle attendue d’ici à 2016, contre 7% par exemple pour la publicité pour Internet1. Quant à la consommation de vidéo par média, elle rompt là encore avec les idées reçues, puisqu’elle augmente de plus en plus, certes, grâce aux nouveaux équipements (tablettes, mobiles…) mais aussi parce que le temps de visionnage de vidéo sur les téléviseurs continue d’augmenter (+4% au cours des 4 dernières années aux US par exemple2) !

Article original : Smart TV : une innovation prometteuse dont les usages tardent à décoller - http://wellcom.fr/presse/ineum-consulting/2013/11/smart-tv/

Adrien de Blanzy - Le 29 avr. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.