actu_18150_vignette_alaune

Rentrée Europe1, la station joue l'optimisme

Denis Olivennes l'a martelé tel un sculpteur : "On court un marathon, pas un sprint, on a progressé saison après saison sur nos cibles et ça se traduit dans la pub". Le président de Lagardère Active et de la station de la rue François 1er veut séduire d'avantage d'auditeurs et construit sa grille en conséquence.

"Europe 1 est une radio rigoureusement insolente, pour l'info et le divertissement, le tout avec de la bonne humeur. Ce qui pour moi est le contraire du ricanement " précise Denis Olivennes durant la conférence de rentrée d'Europe1 aux allures de campagne électorales qui se tenait à la Mutualité, hier matin. La station s'offre donc "une grille innovante et généreuse " avec de nouveaux programmes et de nouveaux arrivants tels que Cyril Hanounah qui désormais occupe la tranche horaire de 10h30 à 12h30 en mettant les Pieds dans le plat à la place de Michel Drucker. Thomas Sotto a lui, remplacé Bruce Toussaint pour la matinale Europe1 Matin.

Les têtes d'affiches poursuivent leur mandat, Nikos Aliagas reçoit toujours les stars le samedi matin dans Les Incontournables, quand à Laurent Ruquier, il fête sa quinzième année de présence chez Europe1...Des clics et des claques diffusé une heure de 20h à 21h reste animé par Guy Birenbaum et David Abiker.

Question chiffres, Denis Olivennes semblait relativement confiant sur l'audience  : "On a enregistré de très bons résultats, s'agissant de notre coeur de cible les 25/49 ans et les CSP+, on va élargir ce spectre d'audience et atteindre à moyen terme (3 à 5 ans) ce que nous nous sommes fixés, soit les 10% de part d'audience." A ce jour, côté la publicité est en croissance de +3% sur ce 1er semestre 2013.

Si l'avenir est au numérique, il est aussi à la vidéo. La station va passer de 9h à 16,5 heures de vidéos diffusées sur le web. 50 ans d'archives d'Europe 1 seront par ailleurs numérisées et bientôt disponibles sur internet et pour les prochaines journées du patrimoine, le public pourra visiter la radio.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.