MCdo content

McDonald’s : du contenu, toujours plus de contenu

Le 29 sept. 2016

A l’IAB Mixx Conference, Deborah Wahl, Senior Vice President et CMO de McDonald’s, explique pourquoi sa stratégie passe de 2 500 à 5 000 contenus par an.

Nous devons commencer à réellement écouter ce que les gens qui comptent pour nous ont à nous dire, et arrêter de penser qu’ils vont nous écouter parce que nous avons quelque chose de fabuleux à leur raconter. On le sait déjà, ils bloquent nos pubs, ils font avance rapide sur nos vidéos, ils sont totalement libres de nous zapper ». Ces mots prononcés par la CMO de McDonald’s donnent le ton : le marketing émetteur, le marketing de l’interruption est bel est bien révolu. Certes nous en parlons depuis plusieurs années maintenant mais comme précise Deborah Wahl : « nous en avons beaucoup parlé mais nous avons très peu agi » avant d’ajouter que « les petits changements sont loin d’être suffisants » et que « nous (marketeurs) avons trop intellectualisée la chose ».

Ce nouveau marketing, la firme américaine l’appelle The Marketing at the Speed of Now. Ce marketing entend tuer la notion même de canal ou d'outil de communication « il est absurde de raisonner en canal de communication aujourd’hui. Prenons un exemple : je suis sur mon iPhone, je consulte Twitter et je regarde "Qui veut gagner des millions ?" sur la TV de mon salon… définissez moi : je suis mobile ? ».

Pour la CMO cela n’a rien à voir avec l’écran ou le média mais le besoin que vous avez dans un contexte précis, résumant la nouvelle équation du marketing de la façon suivante :

Contexte + lieu = opportunité unique

Et pour atteindre au mieux cette « opportunité unique » la stratégie de McDonald’s passe par les contenus. « Au cours des deux dernières années nous avons créé environ 2 500 contenus marketing. Cette année nous allons en créer 5 000. Nous créons significativement plus de contenus mais surtout nous faisons en sorte que ceux-ci créent plus de valeurs pour les consommateurs ».

Cette nouvelle stratégie s’appliquera avec Omnicom la nouvelle agence partenaire de McDonald’s qui avait récupéré le budget de 1 milliard de dollars (média et création) du célèbre M. L’agence avait remporté le pitch en constituant une agence sur-mesure avec DDB, Sparks & Honey, Critical Mass et des entreprises tech comme Google et Facebook.

1 milliard de dollars, une armée dédiée et 5 000 opportunités uniques à identifier ! Le marketing chirurgical coûte cher...

Pour voir une partie de la conférence :

Deborah Wahl explique le marketing de McDonald's
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.