actu_18533_vignette_alaune

L'Opinion dans les clous

Quatre mois après son lancement, l’Opinion fait ses comptes affirmant être dans ses objectifs. Le titre sort demain son n°100 qui sera dédié aux "Opinion Makers"!

Il y a quatre mois, Nicolas Beytout lançait son quotidien économique sur la toile et dans sa version papier de 8 à 12 pages, cherchant à séduire une cible de décideurs économiques et politiques.

Quatre mois plus tard, le quotidien économique publie par le biais d’un communiqué de presse, quelques chiffres qui correspondraient aux objectifs fixés par le fondateur du media, qui compte 39 salariés dont 30 journalistes.

Sur le web, le titre annonce 400 000 visiteurs uniques en septembre via Google Analytics. Dans sa version papier, le media annonce une diffusion au dessus de ses objectifs : soit 35 000 exemplaires diffusés en moyenne par jour dont 50% en diffusion qualifiée et 50% en diffusion individuelle (vente au numéro, différentes formules d’abonnements incluant le quotidien papier…). Rappelons que l'objectif sur trois ans est d'atteindre les 50 000 lecteurs abonnés).

Enfin, le titre confirme un "bon accueil" des annonceurs et annonce  avoir réalisé 60% de son objectif publicitaire annuel dont le montant ne nous a pas été communiqué.

L'Opinion prévoit la sortie de son 100ème numéro dans lequel il mettra à l'honneur: "100 Français qui feront l’opinion" - L’idée est de faire découvrir des "opinion makers" insoupçonnés, innovants, décalés et originaux. Politiques, entrepreneurs, scientifiques, artistes, sportifs… sélectionnés par la rédaction de l’Opinion, seront classés en 4 catégories (les penseurs, les concepteurs, les acteurs et les passeurs).
Un jury professionnel composé de la direction de l’Opinion, de Maurice Lévy (Président du directoire de Publicis Monde), de Marie Cheval (PDG de Boursorama), de Stéphane Truchi (Président du directoire d’IFOP), de Sylvie de Vésinne (Partner chez Jouve&Associés) et de Caroline Roux (Journaliste à Europe 1), élira «l’Opinion maker » de sa catégorie.

Ce numéro sera diffusé à 100 000 exemplaires, en partenariat avec le groupe AXA.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.