habillage
premium1

Laurent Joffrin en mission à l'Obs?

Le 29 avr. 2015

Invité ce vendredi du Buzz Media «Orange -Le Figaro» , Claude Perdriel, co-fondateur et propriétaire du Nouvel Observateur, a annoncé qu’il avait confié à Laurent Joffrin, co-président du directoire et directeur de la rédaction de «Libération», une mission de relance de l’hebdomadaire.

« Il est en train de préparer (…) pas une nouvelle formule, mais disons une nouvelle évolution, un enrichissement et une adaptation au monde moderne pour (…) la fin mars ».

Il ne s’agit donc plus d’un rapprocher les deux titres, projet initié en décembre dernier par Claude Perdriel et Édouard de Rothschild (actionnaire à hauteur de 36% de Libération), mais d’envisager des synergies dans les produits dérivés, les abonnements, les suppléments et les colloques.

Laurent Joffrin, ancien directeur du Nouvel Observateur, pourrait succéder à Denis Olivennes, ancien président du directoire du Nouvel Observateur parti chez Lagardère pour présider Europe 1, suite au départ d'Alexandre Bompard pour la Fnac.

Selon Claude Perdriel : «Il pourrait assurer une fonction directement opérationnelle sur Le Nouvel Observateur et une fonction de participant à un conseil ou une entreprise de conseil sur Libération. Un système qu'il faut mettre au point et dans lequel il pourrait ainsi amener ses idées et contribuer au développement du journal (Libération)»

 

Suite à ses déclarations, Laurent Joffrin a rédigé un mail à l'ensemble de l'équipe du journal Libération. Il précise la nature de la mission de trois mois qui lui a été confiée par Edouard de Rothschild et Claude Perdriel.

«  Ces coopérations concernent des actions nouvelles que nous pouvons entreprendre ensemble à l'avantage des deux titres. Elles portent sur l'organisation avec l'Obs de nouveaux forums en sus des quatre que nous réalisons actuellement ; elles concernent la réalisation de nouveaux projets Internet (…) et la mise en œuvre d'opérations publicitaires communes. (…) Je proposerai que ces actions soient pilotées par un comité commun composé des responsables des deux journaux qui se réunira régulièrement pour en définir le contenu, les objectifs et les modalités. Sur tous ces points, j'ai obtenu un accord de principe des parties en présence. Au terme de ce processus, un dispositif complet de répartition des responsabilités sera annoncé ; comme il l'avait annoncé, Claude Perdriel m'a proposé de rejoindre le Nouvel Observateur. Les décisions sont en discussion sur ce point comme sur les autres. Elles ne sont pas arrêtées. »

L'ADN - Le 29 avr. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.