Investissements pub: frémissements en décembre

Sur le mois de décembre, les investissements publicitaires dans les media ont légèrement augmenté.

Selon les Indicateurs Avancés de Kantar Media, en radio, la progression se poursuit en décembre avec +7,9% de recettes brutes mais la durée publicitaire du média reste stable (+0,6%) pour 90 annonceurs supplémentaires. Les stations généralistes enregistrent une croissance à deux chiffres de leurs recettes brutes (+10,6%) avec toutefois une durée publicitaire qui se réduit pour le segment (-3,9%). Dans un même temps, tous les indicateurs sont positifs pour les stations musicales mais on souligne à nouveau une progression ralentie vs le cumul. Les programmes locaux, quant à eux, affichent +8,5% de recettes brutes en décembre. Sur l’ensemble de l’année 2013, la radio enregistre +7,4% de recettes brutes et une évolution plus modeste de ses volumes (+3,1% en durée).

En Télévision, les recettes brutes gagnent +7,5% en décembre du fait notamment d’une croissance à deux chiffres sur le segment TNT (+10,2%) même si les chaînes historiques ne sont pas en reste avec une évolution de +6% en valeur.  En volume, le constat est le même puisque la durée publicitaire se développe toujours sur les chaînes de TNT (+27,7%) et de façon manifeste sur les chaînes historiques (+6%). A noter par ailleurs que le portefeuille du média s’élargit de 43 annonceurs supplémentaires en décembre. Pour le média télévision nationale, l’année 2013 se clôture sur une évolution de +8% de ses recettes brutes.

La presse affiche ses premiers résultats positifs en décembre avec +3,8% de recettes brutes et une pagination qui augmente de +2,5%. Un résultat à relativiser car il traduit un effet de base engendré par un mois de décembre 2012 en fort repli (-9,1%). De même pour les magazines, la pagination mesurée augmente de +4,4% ce mois-ci alors que le segment perdait -11% de volume en décembre 2012. Les quotidiens nationaux enregistrent un repli de leurs recettes brutes (-2%) et de leur pagination publicitaire (-1,6%) ce mois-ci. En 2013, la presse clôture dans le rouge avec -3,4% de recettes brutes sur l’ensemble de l’année et référence moins d’annonceurs (-7%).

En décembre, les recettes brutes du cinéma reculent nettement (-14,2%) ce qui porte  son évolution à +10,3% sur l’ensemble de l’année 2013.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.