actu_18043_vignette_alaune

France Télévisions vise l'équilibre en 2015

Le groupe audiovisuel entend poursuivre sa stratégie de développement sur le numérique, mais également des économies avec l'annonce d'un plan de départs volontaires qui prévoirait jusqu'à 600 postes.

 

Si le groupe France Télévisions lance 28 nouvelles émissions, 18 nouvelles séries cette année, accueille Sophia Aram, il a axé sa conférence de rentrée sous le signe du bilan. Le groupe affiche "40 millions d'€ de pertes dans un contexte de baisse de nos ressources de 190 millions d'euros" soulignait Martin Adjari, Secrétaire Général et DG aux Ressources et réalise par conséquent des économies à tous les étages: frais de transports, des dépenses des relations publiques, mais également sur les contenus même si le groupe finance 60% de production audiovisuelle, soit 420 millions d’€.

France Télévisions rencontre depuis cette année une nouvelle baisse de ses recettes publicitaires due à la rencontre de difficultés commerciales, l'arrivée de nouvelles chaînes mais aussi une stratégie agressive de certains concurrents faisant  baisser les recettes unitaires des spots affirmait Rémy Pflimlin, président de France Télévisions.

Un nouveau plan de départs volontaires a donc durant cette conférence été annoncé. Il concernerait jusqu’à 600 postes.

En cette rentrée côté programmation, le groupe se satisfait des résultats d’audience réalisés cet été, autour d’événements sportifs, tels que les championnats du monde d’Athlétisme ou le Tour de France, mais aussi de la retransmission du concert du 14 juillet qui a rassemblé plus de 3 millions de téléspectateurs. Il poursuivra sur ces segments la création de rendez-vous sur les Jeux Olympiques d’hiver de Sochi, ou autour des commémorations du centenaire de la Guerre 14-18. De nouvelles fictions (La Source) & séries seront lancées et de nombreuses émissions musicales verront le jour avec Alcaline (sur France 2 décliné sur le web), les Nova Sessions et le Ring (sur France O).

La Version Originale fait son apparition dès cette rentrée sur France 2 avec les diffusions des films Social Networks et Black Swan.

Côté numérique, Bruno Patino a souligné le développement d’expériences, comme il en existe déjà sur certains programmes afin d’offrir à ceux qui le souhaitent des expériences narratives.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.