habillage
premium 1
premium 1
actu_10021_vignette_alaune

Femme Actuelle se fait belle

Le 29 avr. 2015

Les 5,387 millions de lecteurs (source AEPM 2009-2010) découvriront dès aujourd'hui la nouvelle formule de Femme Actuelle. Après Géo, Capital, VSD, Ça m'intéresse histoire, le Groupe Prisma Presse poursuit ses nouvelles formules.

Le Groupe affiche des ventes au numéro en croissance selon son président Rolf Heinz qui précise " Pour 2010/2011 nous tablons sur une croissance de 2% DFP (DiffusionFrance Payée) vs la période précédente". Les 17 millions de lectrices cumulées sur l'ensemble des titres du groupe lui permettent de dire que "Prisma et les femmes c'est une histoire d'amour".

 

Cette nouvelle formule a vu le jour sous l'impulsion de la nouvelle rédactrice en chef,Isabelle Catélan. Sur le plan éditorial, la partie Actualité est renforcée avec la création de nouvelles rubriques ; actu people , société, tendances style, bien-être, maison : "Nous souhaitions développer toute la partie actualité, clarifier, épurer la maquette, calmer les codes couleurs" souligne Isabelle Catélan. 

 

Une nouvelle formule pour être au plus près des femmes et s’inscrire dans la stratégie de valorisation de la marque. La version « Pocket » du magazine lancée il y a une petite année a permis de toucher « un cœur de cible plus jeune, et de créer + 88 % d’additionnel » souligne Pascale Socquet, l’éditrice du pôle féminin de Prisma Presse.

Car la marque Femme Actuelle c’est aujourd‘hui des suppléments, des hors-séries, un site internet, des livres et produits d’édition, des licences (dont une collection de chaussures sous la marque Actuelle Mode) et une présence sur Iphone et Ipad.

 

Côté publicité, le titre réalise entre 70 et 75 millions d’€ bruts Kantar annuel. Pour Aurore Domont, directrice executive de Prisma Media: « L ‘audience de Femme Actuelle, c’est la puissance de Elle , plus celle de Gala, plus celle de Madame Figaro ». Dans son univers de concurrence avec Version Fémina et Maxi, le titre pèse 50% de part de marché.  Aurore Domont souhaite par ailleurs développer les opérations spéciales et diversifier le portefeuille d’annonceurs.

 

Dès demain et pendant 5 semaines le numéro de Femme Actuelle et son format Pocket seront en vente au prix de 1€ au lieu de 1.40 € et 1.30€. Une campagne de publicité, d’un montant de 2 millions d’€ bruts d'achat d'espaces,  démarre en télevision et sera également déclinée en affichage, en presse et sur Internet.

 

Virginie Achouch

. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.