habillage mobile
premium 1
premium 1
avion

Conférence : Voyage d’influence, l’effet papillon

Le 13 juin 2017

En moyenne, un influenceur est contacté par une marque 1 à 3 fois par semaine. Comment accompagner cette tendance ? Eléments de réponse avec l’agence black lemon qui organise, en partenariat avec L’ADN, un petit-déjeuner conférence sur le sujet.

Reech, une plateforme de mise en relation entre blogueurs et annonceurs, a dressé le profil type d’un influenceur. D’après leur étude publiée le 31 janvier 2017, l’influenceur moyen a entre 19 et 30 ans, utilise Instagram, parle de lifestyle beauté ou mode et possède… entre 1 000 et 50 000 followers. Un vivier potentiellement exploitable par les marques qui ont compris, ces dernières années, l’importance qu’elles avaient de s’associer avec ces talents pour promouvoir leurs produits. Toujours d’après Reech, les influenceurs sont contactés par des marques 1 à 3 fois par semaine…

En conséquence, et comme le note l’agence black lemon, « les champs d’actions des agences événementielles ont considérablement évolué. » Dans ce contexte, l'agence black lemon et L’ADN organisent le 28 juin un petit-déjeuner conférence sur la thématique du voyage, afin de présenter « les tendances qui transforment vos événements en moteur de vos campagnes intégrées ». La rencontre, qui aura lieu dans le 9ème arrondissement de Paris, sera aussi l’occasion « de soulever la part d’ombre qui peut exister autour de la gestion des influenceurs ». Et ce, au travers de plusieurs études de cas : YSL Beauté, Fructis de Garnier, et Olympea/Invictus de Paco Rabanne.

Historiquement, l'agence black lemon, qui fêtera ses dix ans l’année prochaine, s’est positionnée sur le marché du luxe, en travaillant principalement pour l’industrie des cosmétiques, parfums et spiritueux. Axel Bonnichon, son fondateur, a en effet travaillé pendant quatre ans pour le compte d’une riche famille mexicaine : « Cela m’a appris énormément sur la qualité du travail à fournir et la façon d’appréhender des clients exigeants. Cette expérience nous a amené à développer des comptes clients plutôt dans le luxe. »

Il y a « environ deux ans », Axel Bonnichon a commencé à recevoir « des demandes de voyages où il n’y avait plus du tout de journalistes professionnels, mais des influenceurs. » Un credo sur lequel s’est naturellement positionnée l’agence. « J’ai la chance, explique son fondateur, d’avoir une vision du voyage assez parfaite. En deux secondes, je sais comment organiser plusieurs heures, plusieurs journées pour un groupe. » Surtout, la présence d’influenceurs permet de rajouter une couche de création de contenu : « Nous faisons venir des influenceurs pour qu’ils postent, communiquent et mettent un maximum de vidéos, images, contenu de l’événement sur ses réseaux. » D’où l’intérêt, pour Axel Bonnichon, de bien gérer ces nouveaux talents.


Inscrivez-vous pour « Voyage d’influence : L’effet papillon », par l'agence black lemon & L’ADN.

Le mercredi 28 juin, de 8h30 à 10h00, à l’espace WeWork Lafayette, 33 Rue La Fayette (75009, Paris).

logos blacklemon l'adn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.