premium 1
premium 1
reussirsachaineyoutube

4 clés pour optimiser la chaîne YouTube de votre marque

L'ADN
Le 12 juill. 2018

Etre présent sur YouTube en tant que marque est devenu indispensable ? Ok, mais comment faire ? A lire, les (très)  précieuses recommandations de Mourad Ait Elhadj, Senior New Business Development Manager France de l'agence Brandboost by Divimove.

81% des français vont sur YouTube chaque mois et 63% des internautes regardent au moins une vidéo quotidiennement. Les chiffres le soutiennent : de nos jours, “si votre business n’est pas sur les réseaux sociaux, il n’existe pas”.

Pour ce qui est de la vidéo en ligne, ce postulat est encore plus pertinent : 73% des internautes utilisent les réseaux sociaux pour regarder du contenu, et les combinent avec des apps et plateformes comme YouTube, dédiées à la vidéo (d’après IAB et Médiamétrie).

Aujourd'hui, 90% des 500 plus grandes marques au monde ont leur propre chaîne sur le réseau social filiale de Google.

Cependant, et malgré ce chiffre, on constate que le nombre d’abonnés de ces marques en France reste très inférieur aux scores des influenceurs français les plus populaires : d’après le site Socialbakers, Samsung France est une des chaînes de marque les plus suivies sur YouTube en France; or, elle ne cumule que 115 000 abonnés (même si elle a était crée en 2011), alors que des youtubeurs comme Squeezie en comptent plus de 10 millions après presque la même période.

Afin de maximiser la portée de vos vidéos dans une stratégie long terme, voici quelques conseils de Brandboost by Divimove, l’agence créative spécialisée en vidéo en ligne et branded content en Europe.

1. Storytelling : parlez des valeurs de vos clients, pas de ceux de votre marque

Sur YouTube, l’audience cherche du contenu auquel s’identifier et des sujets qui les intéressent.

Ainsi, les secteurs les plus consommés par les français, selon des données de YouTube, sont (dans l’ordre) la musique, le lifestyle, les sports, le bricolage et la comédie. Il est donc essentiel de choisir une thématique pour votre chaîne qui ne s’éloigne pas du divertissement.

Quelques exemples : la banque ING aux Pays-Bas a investi dans le football aussi sur YouTube en créant la chaîne ING Only Football. En tant que sponsor officiel de l’équipe de foot nationale, ce choix fait parfaitement sens et devient une manière effective d’attirer l’attention des plus jeunes sur leur marque.

Leur chaîne dénombre aujourd’hui plus de 127.000 abonnés avec plus de 22 millions de vues pour presque 200 vidéos produites (de très bons chiffres pour le marché hollandais, surtout en considérant que la chaîne a été créée en 2016, il y a donc à peine 2 ans).

De même, la chaîne de Redbull espagnole, Batalla de Gallos, est devenue un référent dans le rap en Espagne et Amérique latine avec plus de 1.5 millions d’abonnés et des compétitions internationales.

2. Appliquez les 3 H de la stratégie de contenu : Hero, Hub, Help

Les formats Hero, Hub et Help sont la base d’une stratégie de contenu et permettent une publication régulière (idéalement de manière hebdomadaire, à la même heure du même jour) et rythmée sur votre chaîne YouTube de marque.

  • Hero : ce terme fait référence aux vidéos qui marquent le coup pour une occasion spéciale, que ce soit le lancement d’un produit ou l’organisation d’un événement. L’objectif d’une vidéo “hero” est d’attirer l’attention de nouveaux usagers. Ce type de contenu est donc publié de manière très ponctuelle, une ou deux fois par an en général, raison pour laquelle on prête beaucoup d’attention à la qualité audiovisuelle et il s’agit de plus grandes productions (avec plus de budget) que le reste du contenu de la chaîne. Pour revenir à notre exemple de ING Only Football, une des vidéos “hero” publiées l’an dernier était un clip musical pour fêter leurs 100.000 abonnés.

 

  • Hub : on parle de contenu “hub” pour les vidéos publiées périodiquement et qui possèdent un caractère plus ludique. Il ne s’agit plus de réaliser une campagne commerciale, mais de fournir une série de vidéos divertissantes qui fassent revenir l’audience régulièrement sur la chaîne. C’est dans cette catégorie que l’on retrouve les vidéos de type “challenge”, les FAQ, unboxings, hauls, etc. Voici un exemple des défis réalisés par l’influenceuse espagnole Roenlared pour Coke TV.

 

  • Help : finalement, les vidéos “Help” sont celles à caractère informatif, qui expliquent en divertissant les caractéristiques d’un produit ou d’une activité en relation avec la marque. Aussi, ce contenu se veut intemporel ou sans date de péremption car est pérenne et réutilisable (ou re-visionable) tout au long de l’année. Un exemple de vidéos “help” est la section cuisine de la chaîne de Maggi en Allemagne qui publie de façon régulière des recettes à partir de leurs produits : que vous découvriez la chaîne aujourd’hui ou dans quelques mois, les vidéos de recettes plus anciennes restent aussi valables que les plus récentes.

 

3. Améliorer l’esthétique et le SEO de la chaîne

Information parfois oubliée, YouTube est le deuxième moteur de recherche plus utilisé au monde derrière Google. Il est donc primordial d’améliorer l’apparence de la chaîne et d’utiliser des mots-clés tout comme structurer la chaîne pour augmenter les taux d’engagement. Pour cela, il faut prendre en compte les aspects suivants :

  • Les aspects techniques de votre chaine YouTube :

Mots clés : afin d’être dans les résultats de recherche des usagers, l’algorithme YouTube priorise les mots clés les plus recherchés. Les données (analytics) de YouTube par rapport à votre audience (tranches d’âge, genre, localisation…) sont un très bon outil pour savoir quel contenu l’intéresse et comment elle le recherche. Une autre option c’est d’utiliser les plateformes Google Trends ou l’outil de planification de mots clés de Google.

Description : la description d’une vidéo ne devrait pas dépasser les 250 caractères et devrait inclure un lien vers le site web de la marque ou du produit en question pour accroître le CTR ou taux de clic au site.

Titre : même si un titre captivant est recommandé, il doit aussi être transparent et cohérent avec le contenu. Le clickbait est mal vu par l’audience et l’engagement de la chaîne en fera les frais. Il est aussi conseillé de le faire tenir dans moins de 60 caractères.

Tags : les étiquettes ou “tags” des vidéos servent à positionner votre contenu et le faire apparaître dans la section “vidéos suggérées” à droite de l’écran lorsque les internautes regardent un autre contenu en relation au vôtre.

Playlists : les playlists servent à classer les vidéos par catégories, séries, etc. Ceci facilite la découverte de votre contenu en indiquant concrètement où se trouve quel type de contenu de la chaîne.

Linkage : fixer une vidéo sur la page d’accueil de votre chaîne donne aux nouveaux usagers et potentiels abonnés une référence du contenu de la chaîne et augmente le nombre de vues avec l’option de reproduction automatique.

  • Les aspects visuels de votre chaine YouTube :

Bannière : l’image dans la partie haute de la chaîne doit être conçue comme votre carte de présentation. Il vaut donc mieux créer quelque chose de travaillé, dynamique, et pas trop corporate. Idéalement, la bannière inclut le nom de la chaîne et des informations sur le contenu de cette dernière. Il peut changer au cours de l’année, mais il est préférable de ne pas le faire plus de 4 fois pour que les abonnés s’y familiarisent.

Thumbnails : les miniatures doivent évidemment être personnalisées et uniques à chaque vidéo, et inclure des mots en rapport avec le sujet de la vidéo en question pour être plus attractives. Important : veillez à ce que l’image choisie fonctionne aussi bien sur une grande Smart TV que sur le petit écran d’un smartphone.

Endcards : vous avez la possibilité de suggérer du contenu de votre chaîne à la fin de chaque vidéo grâce aux endscards, par exemple une vidéo sur le même sujet ou la vidéo publiée antérieurement. Ceci aide au célèbre “Watchtime” de votre chaîne et augmente le traffic.

4. Initier des collaborations avec d’autres influencers, réseaux sociaux et offline

Encore une autre option pour optimiser la portée des vidéos de votre marque est de s’allier avec des youtubeurs pour qu’ils deviennent les animateurs de votre chaîne, ou à travers des collaborations ponctuelles, pour que leur audience s’intéresse à vos contenus.

Pensez aussi à associer d’autres plateformes à votre chaîne YouTube comme Twitter, Instagram et Facebook pour augmenter les niveaux d’engagement, par exemple à travers des calls to action en encourageant les usagers à partager les vidéos produites.

De même pour les événements offline qui peuvent être utilisés pour promouvoir la chaîne YouTube de votre marque, comme les compétitions de rap réalisées par et pour la chaîne espagnole de Redbull ou les événements qu’organise Coca Cola en Espagne.

 

Crédit photo : Getty Images

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.