premium 1
premium 1 mobile
bol de muesli
© Dear Muesli / Facebook

Dear Muesli : le « vu sur Instagram » a remplacé le « vu à la télé »

Le 5 déc. 2018

La marque de muesli vendue en ligne a orchestré un storytelling impeccable pour vendre ses produits. Comment ? En devenant la sitcom du granola. 

C'est chiant le muesli ? Pas avec la joyeuse bande des autoproclamés « Muesli Boys » qui, de l'aveu de Dikom Bakang-Tonjé, l'un des cofondateurs, a fait des réseaux sociaux son terrain de jeu pour séduire le public. « On est un peu la sitcom du granola, mais sur Instagram », plaisante le co-fondateur de la marque de céréales vendues en ligne. Roi du storytelling, Dear Muesli surfe sur les codes de la culture hip-hop et de la recette de cuisine vidéo pour séduire les internautes. Et même face à des géants comme Nestlé ou Kellogg's, ça cartonne. 

Créée en 2015, la start-up a bien grandi. Les deux frères Bakang et Dikom Bakang-Tonjé, ont rencontré Sylvain Leba alors qu'ils travaillaient à Abercrombie & Fitch. Lors des pauses, ils étaient les seuls à amener avec eux leur en-cas. Alléchés, leurs collègues ont voulu goûter... et ont été séduits par la recette au point de vouloir en acheter directement à leur maman. Flairant le bon filon, ils lancent leur marque. Quelques mois plus tard, en 2016, un passage dans l'émission Télématin fait exploser les compteurs : 6 mois de commandes sont passés en une matinée. 

Aujourd'hui, l'équipe s'est agrandie et compte une petite dizaine de personnes qui travaillent dans des locaux de 500m2 à Gennevilliers en banlieue parisienne. Et la gamme s'est élargie. Dear Muesli propose aujourd'hui de personnaliser son propre granola

« Vu sur Instagram » 

Les « Muesli Boys » postent régulièrement des photos de leurs produits, mais aussi de recettes réalisées maison, pour devenir la référence du petit-déjeuner, ainsi que du goûter ou du snack salé. « Pour découvrir notre univers, les gens se rendent d’abord sur notre Instagram, puis sur notre site. C’est devenu notre première vitrine », explique Dikom Bakang, cofondateur de Dear Muesli dont le compte Insta affiche plus de 20 000 abonnés. « Le célèbre “vu à la télé” s’est fait remplacer par le “vu sur Instagram” », s’amuse-t-il. 

Les co-créateurs de Dear Muesli

Un bol d'authenticité 

« C'est vraiment important d'être authentique. On se sert de la réalité de notre quotidien pour le poster sur Instagram ». Du coup, tous les jours ou presque, Dear Muesli poste des recettes sur IGTV, et des photos de produits, mais aussi des Muesli Boys. Cette mise en scène est la recette indispensable, selon Bakang, pour tisser un lien avec le public. 

Poulain Instagram

Cette stratégie de diffusion de contenu s'est avérée payante, au point d'attiser la curiosité d'Instagram. La firme de Facebook a choisi Dear Muesli en 2017 pour devenir l'un du trio d'ambassadeurs en Europe de la fonction « stories ». Pour soutenir son poulain, le réseau social au milliard d'utilisateurs a réalisé un clip. « Quand Instagram US nous a contactés pour faire un mini documentaire sur nous, on n'y a pas cru. On s'est dit que c'était forcement un spam ou du phishing. En y regardant de plus près, on s'est rendu compte que c'était bien vrai », expliquent les Muesli Boys.

Soin des images

Derrière une décontraction assortie d'une réussite qui serait presque agaçante - « hey coucou, on cartonne et c'est finger in the nose » - les Muesli Boys bossent beaucoup. Toutes les images sont archi léchées, avec un soin particulier apporté aux couleurs. « On fait super attention. Si tu regardes, sur les neuf dernières photos, il y en a toujours une avec l'un de nous dessus », explique Dikom. Mais pas question pour autant de ressembler à du papier glacé. Dear Muesli dévoile aussi ses galères.

Dear Muesli compte Instagram

Ce storytelling, adapté aux millennials, couplé à un produit sain a mené Dear Muesli au succès. La marque s'est récemment associée à Nike, non seulement pour l'image mais aussi pour faire tester ses produits. Next step ? « Éduquer les enfants à la nutrition ».

BONUS

Petit clin d'oeil à l'approche des fêtes de fin d'année, la première vidéo du trio, au scénario chiadé, « The Muesli Miracle » et à la réalisation digne d'un long métrage, est à (re)découvrir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.