premium 1
premium 1 mobile
Shrink au festival kikk

Kikk 2017 : les sept oeuvres qui illustrent la tendance

L'ADN
Le 13 nov. 2017

Festival mêlant art et digital, l’édition 2017 du Kikk festival s’est déroulée le 2, 3 et 4 novembre à Namur en Belgique sur le thème “invisible narratives”. Retour sur les meilleures œuvres.


Mathilde Jacon, Matthieu Chiama et Samuel Leroux, Art Director, Motion Designer et Creative Technologist de l'agence Biborg, étaient sur place et nous livrent leur best of.


 

Le Kikk festival c’est à la fois un market où des startups présentent leurs produits, le Little Kikk, un espace pour les enfants avec des installations interactives, des conférences sur l’art, le design et la technologie et enfin des expositions et performances artistiques réparties dans la ville de Namur. Retour en images sur nos 7 installations coup de cœur.

L’Arbre à cerveaux

Au little Kikk nous avons pu tester l’Arbre à Cerveaux, une installation musicale du studio « musique meuble » où l’on contrôle des instruments mécaniques et l’on crée sa propre rythmique grâce à 12 marteaux. L’approche de « musique meuble » vise à apprivoiser de nouveaux champs de la conception sonore et graphique. Cette expérience nous ouvre un terrain de jeu fascinant qui explore la richesse et la complexité des sons.
arbre a cerveaux

Le Flippaper

Installation amusante et créative, le Flippaper permet de dessiner sur une feuille son propre jeu de flipper. Une fois terminé, le dessin prend vie en un véritable jeu de flipper, grâce à une vidéo projection. Entre dessin et jeu, analogique et numérique, art et design, Jérémie Cortial et Roman Miletitch ont réussi à faire du Flippaper un outil convivial et ludique. L’utilisateur peut exprimer sa créativité et la rendre interactive sur un outil qu’il connaît déjà : le flipper.
La simplicité apparente du dispositif est le fruit de deux ans de travail !
flippaper

Moovel Lab

Vous êtes-vous déjà demandé ce que pouvait voir une voiture autonome ? À quelles données a-t-elle accès pour prendre des décisions ?
Le projet Moovel Lab propose une véritable immersion dans la peau d’une voiture autonome pour découvrir toutes ces informations à travers un casque de réalité virtuelle. Un projet original et ludique pour comprendre le fonctionnement complexe des véhicules de demain.
Moovel Lab

« Wave Interference »

L’artiste Robyn Moody présentait l’oeuvre « Wave Interference ». Cette installation mélange les époques en mettant en mouvement 88 néons animés qui dansent et forment une ondulation infinie. Une sorte de cascade de lumière, au rythme de nappes harmoniques jouées par un orgue du 19è siècle. Cette vague de néons attiraient l’attention et nous plongeaient dans une ambiance des plus hypnotisante.
Wave Interference
Wave Interference 2

Joanie Lemercier

L’exposition dédiée à Joanie Lemercier, au sein de la Belgian Gallery, met en lumière les oeuvres hypnotiques et envoûtantes de cet artiste français, bien connu pour son travail sur la 3D, la lumière et l’exploration de la frontière qui sépare le physique du virtuel. Ces effets de mapping et du travail de lumière jouent vraiment des tours sur notre perception du relief.
Joanie Lemercier

Shrink

Plus surprenant, l’artiste Lawrence Malstaf nous fait vivre une performance quelque peu dérangeante dans une église. Entre 2 grandes feuilles de plastique suspendues, des corps emballés sous vide patientent pendant 20 minutes. Pas de panique, un tube permet aux participants de réguler le flux d’air.
Sommes-nous spectateurs devant des embryons ? Dans l’espace ? Une performance suscitant nombreux débats et questionnements à l’image du travail du scénographe brugeois Lawrence Malstaf. Une réflexion sur le temps, l'espace, la consommation... Claustrophobes s'abstenir !
Shrink
Alors qu’en 2016, le festival KIKK avait attiré plus de 15 000 personnes, cette année encore il a réussi à mêler les mondes de l’art, de la science, des technologies et de l’économie. Un programme éclectique et éminemment ludique qui a permis au grand public de découvrir toutes les cultures digitales.
Du mapping à l'intelligence artificielle en passant par des installations interactives : le festival regorge de sources d’inspiration pour de futures collaborations et de nouveaux concepts pour nos clients. Dans un état d’esprit très proche du Lab Biborg : allier art, digital et technologies pour les rendre accessibles au grand public.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.