bannière 2
bannière 2
premium1
1200x630_267722_inondations-en-bosnie-des-mines-refon

Pokémon Go : les joueurs dans des champs de mines

Le 20 juill. 2016

Les joueurs Bosniaques de Pokémon Go sont prêts à tout pour attraper des Pokémon rares. Même se rendre dans des champs de mines ne les effraie pas...

Dans le monde entier la police met en garde les joueurs de ne pas se rendre dans des lieux à risques. Il semblerait que leurs avertissements soient vains. Et la Bosnie n’a, elle non plus, pas échappé à la folie Pokémon Go… L’organisation « Posavina bez mina » (Pour une Posavina sans mine) déclare sur sa page Facebook « avoir été informée de la présence de joueurs de Pokémon Go dans des champs de mines » et prie tous les citoyens « de respecter les panneaux qui signalent un danger de mort ».

 

Près de 2,3% (1 145 km2) du territoire bosniaque est encore infesté par des dizaines de milliers de mines antipersonnel ou antichar. La Posavina, région du Nord de la Bosnie, fut une zone de combats qui, 20 ans après la guerre de Bosnie Herzegovine, n’a toujours pas été déminée. Héritage de ce conflit inter communautaire, ces zones dangereuses sont depuis peu investies par les joueurs qui, munis de leurs smartphones, chassent les petites créatures imaginaires.

 

L’avènement de technologies telles que la réalité augmentée rend la frontière ténue entre le réel et l’imaginaire. Ce qui est pourtant bien réel ce sont les 604 personnes qui ont été tuées après une explosion de mines antipersonnel dans cette région-là.

 

De plus, les Pokémon sont dispersés de façon aléatoire, leurs données géographiques actuelles étant déterminées par le jeu qui a précédé Pokémon Go : Ingress. En effet, leur apparition dépend de leur type (eau, feu…), de l’heure de la journée, de leur rareté et de la densité de joueurs dans une zone. Ils sont donc plus nombreux dans les zones habitées… Cependant, la disposition des Pokéstop dépend toujours de la localisation des anciens joueurs d’Ingress. Les développeurs de Pokémon Go n’ont pas encore mis à jour leurs bases de données, explique Motherboard.

Mieux vaut en rire... les joueurs qui se mettent ainsi en danger ont évidemment été moqué dans le dernier épisode des Simpsons.

The Simpsons : Pokémon Now?
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour