actu_30197_vignette_alaune

Les Vélib’ de Portland sont signés Nike

Le 17 févr. 2016

Nike et Portland, c’est une histoire d’amour qui dure. La marque, qui y a installé son siège social il y a 40 ans, vient d’équiper la ville avec ses Biketowns, des vélos en libre-service.

Portland serait-elle sur le point de rivaliser avec Amsterdam niveau vélos ? 7% des trajets quotidiens sont déjà effectués à vélo, et l’industrie cycliste rapporte 133,7 millions de dollars à la communauté chaque année. Et la dernière initiative de Nike pourrait bien conforter ces résultats. La marque vient de dévoiler ses Biketowns, qui seront disponibles en libre-service. « Nous sommes fier de notre histoire commune avec la ville de Portland. Avec ce programme, nous tenons à montrer que nous pouvons travailler ensemble et faire de la ville une communauté encore plus active, vibrante, et innovante », a déclaré Jorge Casimiro, Vice President of Global Community Impact chez Nike.

Il faut dire que la marque croit fortement au pouvoir du sport pour animer et développer le potentiel de chacun. Cependant, Nike constate un déclin d’activité, toutes générations confondues. « Les enfants d’aujourd’hui sont moins actifs qu’avant ». C’est pourquoi l’entreprise s’efforce de déployer des initiatives qui permettent aux enfants, mais aussi aux plus grands, d’adopter un mode de vie plus physique.

Biketown : les vélos de Nike à Portland Biketown : les vélos de Nike à Portland Biketown : les vélos de Nike à Portland

D’ici cinq ans, il devrait y avoir 1 000 vélos à disposition dans la ville. Les bolides sont orange, la couleur officielle de la marque depuis 1989, mais aussi un bon moyen de rendre les vélos visibles et d’en assurer la sécurité. En parallèle, certaines zones grises sont réfléchissantes.

Les vélos seront disponibles dès cet été. 

Mélanie Roosen - Le 17 févr. 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.