premium1
habillage
actu_28286_vignette_alaune

Betty, la 1ère poule qui tweete

Le 20 oct. 2015

Chicken Treat, la chaîne de fast-food australienne, a installé dans le poulailler de Betty un ordinateur et un clavier. L’objectif : réussir à la faire tweeter, pour la faire rentrer dans le Guinness des records…

Non, le compte Twitter de @ChickenTreat ne s’est pas fait hacker, pas de panique. Le fast-food spécialisé dans le poulet a simplement décidé de le confier à Betty. Cette community manager à la plume particulière est en réalité une poule. L’objectif de la marque : essayer de faire en sorte que Betty tweete un mot entier, en anglais, d’au moins cinq lettres afin de pouvoir entrer au Livre Guinness des records.

Pour le moment, Betty n’a réussi qu’à caqueter un « bum » et un « few ». Mais ne perdons pas espoir : selon le paradoxe du singe savant, elle pourrait bien arriver à ses fins... Ce théorème démontre que si un singe utilise un clavier au hasard et pour une durée indéterminée, il pourra « presque sûrement » rédiger un texte donné (comme, par exemple, un ouvrage complet de Shakespeare. Sait-on jamais).

 

En ce moment les poules ont la cote (cot) : récemment, St Michel affirmait son amour des poules à l’aide de memes et d’un un spot bien barré. Plus tôt cette année, et dans un genre plus cruel, Burger King laissait une poule vivante (Gloria) décider quels restaurants pourraient goûter au poulet frit de la marque… 

 

Mélanie Roosen - Le 20 oct. 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.