premium1
Jimmy Wales lance WIkitribune

Wikitribune : la révolution du journalisme ?

Le 8 mai 2017

Avec Wikitribune, le fondateur de Wikipédia entend imposer un système où chaque info sera vérifiée par les journalistes et la communauté avant d’être publiée.

Wikipédia n’est pas toujours réputé pour l’exactitude de ses infos. Pourtant, son fondateur Jimmy Wales se désole de la façon dont fake news et autres sujets racoleurs pullulent sur le web. Sa crainte : que ces articles n’impactent la conscience citoyenne des internautes et n’influencent leurs votes.

C’est pourquoi il a choisi de riposter avec Wikitribune, une plateforme où des journalistes rémunérés travailleront main dans la main avec les membres de la communauté. Les journalistes réaliseront des interviews, feront un travail de recherche, de vérification des faits et des sources, d’édition et de planning en collaboration avec la communauté.

L’autre force de cette plateforme d’un genre nouveau, c’est qu’elle se lance sans publicité… mais qu’elle restera gratuite d’utilisation. L’idée est de sortir de la contrainte que rencontrent certains journalistes à devoir satisfaire à tout prix les annonceurs, parfois au prix de titres qui incitent au clic. Même s’il concède que le trafic est un sujet d’importance, Jimmy Wales pense que le modèle qu’il propose est plus vertueux : si un lecteur, à la fin de son article, l’a apprécié, il peut soutenir la plateforme financièrement.

Jimmy Wales pense qu’associer la communauté aux journalistes permettra de créer le meilleur des mondes : « en tant que volontaire, vous proposez ce que vous désirez quand vous le souhaitez. Mais en tant qu’employé, vous êtes payés pour faire ce qu’il est trop difficile de faire sur son temps libre, ou qui est moins amusant ».

Un projet excitant, qui pourrait bien repenser le métier de journaliste…

Wikitribune ne sera lancé que lorsque les équipes auront récolté suffisamment de fonds pour pouvoir payer 10 journalistes. A l’heure où nous écrivons ces lignes, les dons permettent d’en employer 5.

Pour rejoindre l’équipe, les journalistes peuvent envoyer leur candidature à jobs@wikitribune.com. En premier lieu, Jimmy Wales cherche des journalistes basés à Londres, où il est basé. « Mais je crois fortement au travail à distance », explique-t-il sur Quora, confirmant qu’il recruterait dans un second temps à d’autres endroits. « Mais il y a beaucoup de valeur à former les gens en face à face pour les premières semaines et les premiers mois ».

Il privilégiera les candidats parlant plusieurs langues, souhaitant construire rapidement une plateforme multilingue. Quant à l’expérience, il souhaite mixer juniors et seniors. « Nous devrons commencer petit, car je souhaite faire avancer ce projet avec les ressources limitées que j’ai à disposition : je ne veux pas chercher d’investisseurs pour le moment, je valorise l’indépendance intellectuelle ».

Jimmy Wales recherche aussi des développeurs seniors ayant des connaissances sur WordPress. Avis aux intéressés !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.