playmate

Une Playmate risque la prison à cause de Snapchat

Le 9 sept. 2016

La Playmate Dani Mathers aurait dû tourner son pouce 7 fois dans sa poche… Un snap malheureux pourrait bien l’envoyer derrière les barreaux !

Cet été, la Playmate Dani Mathers a trouvé amusant de poster sur Snapchat la photo d’une femme de 70 ans, nue, à la salle de gym. Au-delà du fait que cela va évidemment à l’encontre du respect de la vie privée, elle a accompagné le cliché d’un commentaire plutôt désobligeant, sous-entendant qu’elle était dégoûtée par ce qu’elle voyait.

La police de Los Angeles a retrouvé la femme en question. Si son identité n’a pas été dévoilée, elle a déclaré qu’elle voulait que Dani Mathers soit jugée, et qu’elle était prête à témoigner contre la Playmate. Selon TMZ, cette-dernière risquerait d’être poursuivie pour diffusion d’images à caractère privé, et pourrait encourir jusqu’à 6 mois de prison.

La principale intéressée a qualifié son acte de « grosse erreur ». Elle explique qu’elle n’avait pas compris le fonctionnement de Snapchat, et qu’elle pensait que cette photo ne serait visible que par l’une de ses amies.

Une justification qui n’a pas convaincu les internautes, qui n’hésitent pas à dire ce qu’ils pensent de son comportement sur les réseaux sociaux… Sa page Facebook est ainsi inondée de commentaires aigres, voire carrément insultants, allant jusqu’à critiquer son apparence.

Plutôt ironique de la part de détracteurs qui lui reprochent d’avoir fait du body shaming. Les réseaux sociaux ont leurs raisons que la raison ignore...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.