premium 1
premium 1 mobile
ENGIE Matching Energy

Matching Energy avec ENGIE

Le 31 mai 2017

Pour être acteur du changement, il faut savoir s’entourer de talents. Avec Matching Energy, ENGIE connecte les personnalités plutôt que les diplômes dans un dispositif innovant.

A l’occasion du lancement de la nouvelle marque ENGIE, les équipes ont approché Publicis Consultants pour décliner la nouvelle promesse de l’entreprise dans sa dimension employeur. En parallèle d’une campagne « classique » en print et en digital, un dispositif de rencontres entre curieux et collaborateurs. Iannis Ait-Ali, associé chez Publicis Consultants en charge du budget explique que les enjeux étaient d’incarner la signature d’ENGIE, « Vous êtes l’énergie dont le monde a besoin ».

Pour faire la révolution énergétique, il faut s’entourer de talents. « ENGIE souhaite s’accompagner de gens investis de cette mission ». Si GDF Suez pouvait donner l’impression d’une entreprise d’ingénieurs un peu traditionnelle, ENGIE se veut résolument innovante et tournée vers l’avenir. « Au-delà des diplômes, nous voulions toucher des gens avec une vraie personnalité, quoi soient prêts à se lancer dans de nouveaux défis ».

Combiner cette dualité marque patrimoniale / startup de l’énergie n’est pas évident pour attirer de nouveaux profils. « Nous avons donc choisi de faire vivre aux internautes une expérience qui soit la plus réelle possible ».

Avec l’idée d’adopter un langage de vérité, la marque dévoile les collaborateurs et les met en relation avec les internautes selon des envies, des comportements, et des états d’esprit communs. « Le maître-mot de l’opération, c’est la sincérité ».

A la suite d’un quiz rapide qui ne comporte que des questions personnelles (sport, voyages,…), l’internaute est mis en relation avec un employé d’ENGIE.

pub ENGIE Matching Energy

Avec un petit côté « il faut le voir pour le croire », les collaborateurs d’ENGIE se présentent avec une touche certes professionnelle, mais surtout très personnelle. Ils parlent famille, amis, soutiens, hobbies, centres d’intérêt… Et partagent leur vision sur la façon dont ENGIE est un acteur du changement.

C’est la personnalité des individus qui est au cœur du challenge : la marque adopte une façon de parler de l’humain de façon concrète, en le montrant, sans modération.

L’étape d’après : échanger en direct avec son « match ». Par e-mail, sur Twitter ou LinkedIn… Et pourquoi pas dans la vraie vie !

En interne, les collaborateurs sont enthousiastes. Dès la présentation du projet, les volontaires sont au rendez-vous. Aucune malveillance, pas de piège d’un côté ou de l’autre, mais une confiance naturelle qui s’installe entre l’employé et l’internaute. « Au-delà de la vertu du dispositif qui était d’envoyer une image positive de la marque employeur, Matching Energy a généré de la fierté et un sentiment d’appartenance. Les gens ont pu découvrir d’autres métiers ».

Valérie Gaudart, Responsable Attraction des Talents & marketing RH d’ENGIE, explique que la marque encourage l’audace au quotidien, « il était important de l’incarner. En interne, nous incitons les jeunes embauchés à avoir une prise de parole très libre vis-à-vis des managers et de leurs collègues : nous avons ouvert cette prise de parole à l’externe ». Elle confie par ailleurs que l’écosystème était bénéfique au développement de la plateforme : « Nous avons la chance d’avoir une direction générale ouverte, qui nous a fait confiance, tant à l’agence qu’à la direction des relations avec les talents ».

La première édition a été couronnée de résultats très satisfaisants : 26 000 visites de juin à janvier, 10 000 interactions initiées et 3 000 prises de contact. Phénomène intéressant, alors que la plateforme n’était disponible qu’en français et anglais et que la marque n’avait ciblé que quelques pays, l’audience s’est retrouvée mondiale.

Cette année, la mobilisation en interne a encore été plus importante. « L’histoire se continue, nous avons de nouveaux profils qui incarnent la nouvelle innovation chez ENGIE ». L’échelle est différente, mais la mécanique reste la même : on ne change pas une équipe qui gagne, et l’opération gagne en stabilité. « ENGIE adopte un nouveau langage et un nouveau mode de relation, au plus près des usages des gens ».

« Nous nous sommes par ailleurs associés au Projet LOL pour les photographies afin d’exprimer au mieux la personnalité des gens », poursuit Valérie Gaudart. « Montrer les gens dans leur compétences techniques, mais aussi dans ce qu’ils sont comme être humain, au quotidien, ça marche ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.