habillage
premium 1
premium1
affrontements_de_marseille_euro2016

Les supporters de l’Euro 2016 géolocalisés par SFR à Marseille

Le 14 juin 2016

La mairie de Marseille a décidé d’investir dans un logiciel de géolocalisation pour suivre les déplacements des supporters pendant le tournoi.

La cité phocéenne s’est dotée d’une nouvelle technologie « SFR Geostatistics » qui permet de suivre les déplacements des supporters de l’Euro 2016 grâce à leur smartphone. « Cela va nous permettre d’avoir une photographie proactive des mouvements de population, et d’adapter nos moyens humains à la situation », déclarait Caroline Pozmentier, adjointe au maire chargée de la sécurité. Déployée samedi 11 juin, date du match Angleterre – Russie au Stade Vélodrome, ce logiciel de géolocalisation n’a tout de même pas pu endiguer les violents affrontements entre hooligans anglais, russes et français.

Cette innovation était à l’origine destinée à un usage interne qui devait « servir à alimenter des besoins internes en études géomarketing ». L’opérateur téléphonique s’est très vite aperçu que ce logiciel pouvait être un outil précieux pour les forces de l’ordre. « SFR Geostatistics est un service qui s’appuie sur la puissance du Big Data : grâce aux données anonymisées de téléphones actifs, il est possible de disposer d’informations sur les déplacements des populations » spécifiait le communiqué de presse.

Comme toutes les technologies de géolocalisation, SFR Geostatistics recueille une quantité infinie de données personnelles ce qui peut parfois être une entrave au respect de la vie privée. Néanmoins cette dernière a été contrôlée et validée par la CNIL, les données étant anonymisées.

source photo

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.