actu_29609_vignette_alaune

Les startups fatiguées de se faire plumer au CES

Un nouveau détournement du film « La Chute » mettant en scène, cette fois, les membres d’une startup pris au piège du CES de Vegas. Un dur retour à la réalité qui fait perdre à l’évènement un peu de sa superbe.

Cette année encore (du 6 au 9 janvier), s’est tenu à Vegas le CES (Consumer Electronics Show), un salon consacré aux différentes innovations de la haute technologie. TV, 3D, audio, tablettes, smartphones, objets connectés... : le CES est devenu incontournable, et des milliers d’exposants et de visiteurs s'y pressent chaque année.

Même les startups sont de la partie, mais selon Fred Potter cité dans l’Express : « Le CES du pauvre coûte au minimum 50 000 euros, alors qu'un Samsung ou un Sony en dépense 1 000 fois plus ! Pas question donc de se rater car c'est souvent fatal ».

Et c'est sur cet aspect, ou plutôt cette difficulté que François Rochet, fondateur de Book Weather*, a décidé de rebondir. Comme beaucoup l’avaient fait avant lui, il s’est amusé à détourner une scène du film La Chute : il met en scène un patron de startup furieux de sa sélection au CES et de ce que cela va lui en coûter pour y participer. Des propos aussi hilarants que réalistes : « Mais je n'en peux plus de ces salons bidons dont le Business Model repose sur les startups, sur nous, qui n'avons pas d'argent! Mais qui le dépensons quand même. On n'a pas trouvé notre Product Market Fit et on se prend déjà pour le Uber de je ne sais quoi! On a tellement pivoté que j'ai chopé un torticolis. On a des milliers de followers mais combien d'utilisateurs actifs? [...] On va chopper Macron à la sortie des toilettes, on fait une photo de lui sur notre stand [...] et on balance sur Twitter, Facebook, Instagram, Tinder, Snapchat, Copains d'Avant, Pinterest, Myspace. »

Et ceci n’est qu’un extrait. On vous laisse découvrir la video dans son intégralité. En tout cas, les internautes ont adoré. Quelques uns reprochent tout de même le choix d’Hitler qui, dans ce rôle, devient presque sympathique.

 

*Book Weather est une application qui permet de partager ses lectures avec sa communauté, de suivre l'activité littéraire de ses amis et de découvrir quels sont les livres ayant la plus forte actualité.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.