actu_30015_vignette_alaune

Erreur 53 : Apple vous flique au moindre clic

Détenteurs d’iPhones 6, abstenez-vous de le faire réparer par un tiers en cas de bug ! Cela pourrait vous coûter très cher.

La multinationale américaine montre une nouvelle fois sa suprématie sur le marché des télécommunications. Connue pour ses produits électroniques performants et ses prix exorbitants, l’entreprise de Steve Jobs n’en finit pas d’innover, même si son univers reste impitoyable et très cloisonné. En effet, Apple a la particularité de contrôler absolument toute la chaîne de production de ses produits. A l’inverse, Microsoft bénéficie d’une conception beaucoup moins enclavée, laissant beaucoup plus d’opportunités à ses utilisateurs.

La dernière d’Apple ? Neutraliser tous les iPhones 6 ayant eu leur touche « Home », le bouton central de l’appareil, réparée par un autre magasin que l’Apple Store. Comment ? C’est le dernier système d’exploitation iOS 9 qui est chargé de détecter l’entourloupe. En cas d’intervention extérieure, hors du réseau Apple, la marque à la pomme déclenche une « erreur 53 », qui bloque le smartphone et le rend inutilisable. De plus, la garantie constructeur est dans ce cas, totalement obsolète. Pourquoi ? Afin de préserver la sécurité, se justifie la firme : « Nous prenons la sécurité de la clientèle très au sérieux et l'erreur 53 est le résultat de contrôle de sécurité visant à protéger nos clients ». Son but ? Eviter que son système d’identification des empreintes digitales,TouchID, qui passe par le bouton principal de l'IPhone, et que son Apple Pay soient détournés.

Aucun moyen de berner la firme de Silicon Valley qui n’a apparemment aucun remord à faire repayer à ses consommateurs, un nouveau smartphone, même après avoir vendu un modèle défaillant. La solution pour les consommateurs ? Avant d’opérer une quelconque réparation par un tiers, se renseigner sur le dispositif effectué par ce dernier ou faire marcher la garantie si celle-ci est encore valable (1 an après la date d’achat).

Apple la toute puissante, qui a déjà causé la polémique en raison de l’obsolescence programmée de ses produits, est-elle réellement au service de ses consommateurs ?

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.